Dictionnaire d'anatomie

Front Cover
Elsevier Masson, 2006 - Foreign Language Study - 389 pages
Cet ouvrage se veut un outil pratique pour l'étudiant en médecine souhaitant aborder sereinement cette discipline complexe et nouvelle qu'est l'anatomie. L'anatomie est une discipline qui surprend, voire désempare lorsqu'on y est confronté pour la première fois. L'acquisition des connaissances anatomiques engendre un certain nombre de frustrations : difficulté de prise de notes, de compréhension des termes, d'identification et de reproduction des structures. Pour se familiariser avec l'anatomie, cet ouvrage propose quelque 800 entrées, classées par ordre alphabétique, couvrant l'ensemble de la terminologie des régions anatomiques que doit acquérir l'étudiant en PCEM en anatomie générale. Chaque terme est présenté en nomenclature internationale francisée accompagnée de ses équivalents anglais et latin et propose une définition claire et synthétique. Les définition suivent un développement systématique faisant apparaître les idées clés qui facilitent la compréhension et la mémorisation. Au sein de ces définitions, les termes faisant l'objet d'entrée: dans le dictionnaire sont clairement identifiés en rouge. L'ouvrage comporte également une table de correspondance entre les termes de la nouvelle nomenclature, d'une part, et ceux de l'ancienne nomenclature et les éponymes incontournables d'autre part, pouvant être rencontrés dans la littérature et indispensables à la compréhension de termes passés en nouvelle nomenclature. L'ouvrage est complété par un index de termes non définis pouvant être retrouvés au sein d'une définition et par un cahier hors texte en couleur de 16 planches anatomiques incontournables. Cet ouvrage s'adresse aux étudiants en médecine, aux étudiants en pharmacie, étudiants infirmiers et paramédicaux, aux professionnels de la santé. Cet ouvrage est le résultat du travail collectif d'une équipe d'enseignants, de différentes universités, dont les compétences ont permis d'aborder les multiples aspects de cette discipline.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 301 - T5 au niveau de ce que l'on appelle la carène. 300 direction caudale et dorsale. À son origine, elle n'est qu'à 15 mm des téguments de la région antérieure du cou, c'est à ce niveau qu'on l'aborde lorsque l'on veut faire une trachéotomie. Dans le thorax, elle devient de plus en plus profonde au fur et à mesure qu'elle descend.
Page 346 - Le muscle releveur superficiel de l'aile du nez et de la lèvre supérieure s'insère en haut sur la branche montante du maxillaire supérieur.
Page 346 - Muscle procérus Muscle élévateur de la lèvre supérieure Muscle élévateur de la lèvre supérieure et de l'aile du nez (en partie réséqué) Muscle...
Page 346 - Muscle orbiculaire de la bouche Muscle abaisseur de l'angle de la bouche Muscle abaisseur de la lèvre inférieure Muscle mentonnier...
Page 122 - Son bord inférieur est échancré, à l'union de son tiers antérieur et de ses deux tiers postérieurs, par le sillon infra-orbitaire.
Page 35 - ... souvent son empreinte sur elle et peut être source de compression veineuse. La veine iliaque commune droite est d'abord derrière l'artère puis se place ensuite sur son bord droit, près de l'origine de la veine cave inférieure. En arrière du pédicule artérioveineux iliaque commun se situe une profonde dépression limitée latéralement par le muscle grand psoas, médialement par le corps de L5, et dont le fond est formé par l'aile du sacrum.
Page 175 - La substance grise contient les corps des cellules nerveuses, elle dessine schématiquement une figure de papillon et comprend de part et d'autre une corne dorsale (sensitive), et une corne ventrale (motrice) dont l'empilement sur la hauteur de la moelle forme la colonne dorsale et la colonne ventrale.
Page 192 - Ses fibres les plus antérieures attirent la langue en bas et en arrière, ses fibres postérieures attirent l'os hyoïde en haut et en avant.
Page 13 - Dans cette gaine, le rapport essentiel est constitué par le tronc de l'artère pulmonaire dont le trajet est plus horizontal ; sa branche de bifurcation droite passe transversalement derrière la partie haute de l'aorte ascendante avant de gagner la face postérieure de la veine cave supérieure puis le pédicule pulmonaire droit.

Bibliographic information