Dictionnaire d'argot fin-de-siècle, Volume 1

Front Cover
A. Charles, libraire, 1894 - French language - 336 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 130 - Mon voyage est gratuit : quand il y en a pour un, il y en a pour deux, et nous ferons la route payant chacun demiplace comme deux gros enfants au-dessous de sept ans.
Page 172 - Il en est qui le dérivent d'aquarius ou d'aquariolus , parce que, chez les Romains, les porteurs d'eau se mêlaient communément des intrigues de débauche, et en étaient les messagers les moins suspects, par l'entrée qu'ils avaient dans les maisons des particuliers...
Page 173 - Il en est enfin qui le tirent d'un autre mot latin, macalarellus , parce que, dans les anciennes comédies, à Rome, les proxénètes de la débauche portaient des habits bigarrés; et ils étayent leur opinion sur ce que ce nom n'a été donné à l'un de nos poissons de mer que parce qu'il est mélangé de plusieurs couleurs sur le dos (DESESSARTS, à l'endroit cité , page 58 i ; BULENGER, Opuscule sur le théâtre, liv.
Page xx - En un mot, ce sont les plus sçavants, les plus habiles marpauts de toutime l'Argot, qui sont des escoliers desbauchez et quelques ratichons, de ces coureurs qui enseignent le Jargon à rouscailler bigorne, qui ostent, retranchent et reforment l'argot ainsi qu'ils veulent, et ont ainsi puissance de trucher sur le toutime sans ficher floutière. » Une dérivation synonymique rencontrée dans le même opuscule du Jargon de l'argot...
Page iii - ... dans son bouge, les éclaboussa l'habile cabotlimonadier. Quel beau livre, quel livre puissant, de quel haut intérêt, et de quelle portée morale, philosophique et sociale, il y aurait à écrire sur l'argot ! Quels coins de voile il soulève sur ce monde mystérieux, inconnu, inquiétant, si loin de notre société bourgeoise, sur ce monde du crime, où le vol et l'assassinat portent cyniquement le même nom que la retape de la ftllasse : le turbin ! Le turbin c'est-à-dire le TRAVAIL!
Page 159 - Petit mendiant qui fait semblant de pleurer à chaudes larmes sur la voie publique pour attendrir les passants (Argot du peuple). LANTERNER : Faire une chose mollement, accomplir un travail à regret : lanterner pour l'achever. Lanterner : synonyme de muser (abréviation de s'amuser).
Page 144 - GUIÑE. — Malaventura, yeta. Es palabra derivada del argot guigne, que significa lo mismo. Charles Virmaitre aclara que "dans le peuple on dit guigne á gauche de celui qui est affligé d'un semblable infirmité, qu'il trempe la soupe et renverse les légumes dans les cendres, ou bien qu'il regarde en Bourgogne si la Champagne brüle".
Page xxi - ... d'argot en usage. Depuis dix ans que je travaille à ce Dictionnaire, j'en ai étudié les expressions sur le vif, dans les prisons, dans les ateliers, dans les bas-fonds, dans le monde des filles de la rue et des filles de la haute, et ailleurs; j'ai acquis la certitude qu'attribuera quelqu'un...
Page 101 - L'engageur est indispensable à tous les camelots ; c'est lui qui le premier achète l'objet mis en vente, pour entraîner les acheteurs.
Page 71 - Que j'aime à voir un corbillard! Ce début vous étonne : Mais il faut partir tôt ou tard ; Le sort ainsi l'ordonne. Et, loin de craindre l'avenir, Moi, dans cette aventure, Je n'aperçois que le plaisir De partir en voiture.

Bibliographic information