Dictionnaire des sciences occultes ...: ou, Répertoire universel des êtres, des personnages, des livres, des faits et des choses qui tiennent aux apparitions, aux divinations, à la magie, au commerce de l'enfer, aux démons, aux sorciers, aux sciences occultes ... et généralement à toutes les fausses croyances, merveilleuses, surprenantes, mystérieuses ou surnaturelles; [suivi du Traité historique des dieux et des démons du paganisme, par Binet; et de la Réponse à l'Histoire des oracles de Fontenelle, par Baltus], Volume 2

Front Cover
Chez l'éditeur, 1848 - Oracles
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

h
mesmer, assez descriptif

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 33 - Je continue à faire usage de l'heureux pouvoir que je tiens de M. Mesmer, et je le bénis tous les jours, car je suis bien utile, et j'opère bien des effets salutaires sur tous les malades des environs. Ils affluent autour de mon arbre : il y en avait ce matin plus de cent trente. C'est une procession perpétuelle dans le pays; j'y passe deux heures tous les matins : mon arbre est le meilleur baquet possible; il n'ya pas une feuille qui ne communique de la santé...
Page 41 - La première est plus en usage que l'autre. Selon nos petits traités populaires, Job disait que le ciel a mis dans la main de chacun le secret de sa destinée...
Page 147 - De là elle veille sur son empire, elle protége la barque du pêcheur et le navire du marchand. Souvent la nuit on a entendu sur cette côte des voix harmonieuses , des voix étranges , qui ne ressemblent pas à celles qu'on entend dans le monde. Ce sont les jeunes fées qui chantent et dansent autour de leur reine , et la reine est là qui les regarde et leur sourit. Oh ! le peuple est le plus grand de tous les poetes.
Page 103 - Seigneur, seront dépouillés et détruits, vos fêtes abolies, votre nom blasphémé, votre culte proscrit. Mais qu'entends-je? grand Dieu ! que vois-je? aux saints cantiques qui faisaient retentir ces voûtes sacrées en votre honneur succèdent des chants lubriques et profanes ! et toi, divinité infâme du paganisme, impudique Vénus, tu viens ici même prendre audacieusement la place du Dieu vivant...
Page 41 - Si la racine du doigt annulaire est chargée de lignes croisées les unes sur les autres, celui qui porte ce signe l'emportera sur ses rivaux, etc., etc. La montagne de la Lune est l'espace qui se trouve sur le bord inférieur de la main, au-dessous de la montagne de Mercure, depuis la ligne du bonheur jusqu'à l'extrémité de la ligne de l'esprit. Quand cet espace est uni, doux, net, il indique la paix de l'âme et un esprit tranquille. Lorsqu'il est fort coloré, c'est le signe de la tristesse,...
Page 55 - LXXXIV. 20 moins profonde et que ses rives sont recouvertes seulement de quelques pouces d'eau , on y trouve un grand nombre d'écrevisses , pour la plupart de petite taille , rabougries , entièrement blanches. Quelquefois pourtant on en trouve de taille ordinaire , presque noires et mieux nourries. « Mais le caractère le plus frappant dans les deux espèces , c'est l'absence d'yeux , causée sans doute par leur totale inutilité. « La cécité complète est aussi le caractère le plus remarquable...
Page 43 - Ce que les sorciers appellent main de gloire est la main d'un pendu , qu'on prépare de la sorte : on l'enveloppe dans un morceau de drap mortuaire, en la pressant bien, pour lui faire rendre le peu de sang qui pourrait y...
Page 173 - I", auteur d'un ouvrage intitulé : La merveilleuse Histoire de l'esprit qui depuis naguère s'est apparu au monastère des religieuses de Saint-Pierre de Lyon. Paris, 1528, in-4°; Rouen, 1529; Paris, 1580, in-12. MONTAN, chef des hérétiques montanistes au ii
Page 175 - Ceux qui nient les pressentiments ne connaîtront jamais les routes secrètes par où deux cœurs qui s'aiment communiquent d'un bout du monde à l'autre. Souvent le mort chéri, sortant du tombeau, se présentait à son ami, lui recommandait de dire des prières pour le racheter des flammes, et le conduire à la félicité des élus. Ainsi la religion avait fait partager à l'amitié le beau privilège que Dieu a de donner une éternité de bonheur.

Bibliographic information