Dictionnaire géographique universel: contenant la description de tous les lieux du globe intéressans sous le rapport de la géographie physique et politique, de lh̓istoire, de la statistique, du commerce, de li̓ndustrie, etc, Volume 5

Front Cover
A.J. Kilian, 1829
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 396 - Méndez Pinto, aventurier portugais, fut jeté par la tempête sur ses côtes; les Portugais de Malacca , ayant eu connaissance de l'existence de cet empire , y envoyèrent de suite une expédition, qui obtint d'établir des relations commerciales avec les habitans, et quise fixa à Nasagaki. Pendant les premières années, le commerce fut trèsconsidérable, et procura de grands avantages aux Portugais; mais des missionnaires y vinrent bientôt après dans l'intention de convertir les habitan...
Page 301 - Donnel, auteur d'un mémoire sur les ardoisières d'Irlande , assure que les ardoises de cette île sont sonores, et résistent mieux au choc que les ardoises de Galles; mais qu'arrivées aux ports de mer, elles coûtent plus cher, attendu que les moyens de transport sont plus dispendieux. Dans le Leitrim , on trouve des argiles rouges, bleues et jaunes. L'Irlande a aussi quelques pierres précieuses : il ya des améthystes dans le Kerry, des calcédoines dans le Donegal, des jaspes dans le Kilkenny...
Page 159 - Ses habitans sont à peu près de la couleur des Malais ; leurs traits se rapprochent davantage de ceux des Européens ; hommes et femmes ont le petit doigt de la main gauche coupé à la seconde phalange. La plupart ont des cercles sur les bras ; quelques-uns sont tatoués en rouge.
Page 81 - ... par la laxité des paupières supérieures , donnent à leur physionomie sauvage un aspect repoussant. La couleur peu décidée de leur peau , qui affecte communément une teinte noire fuligineuse , varie en intensité , mais n'est jamais très-foncée. Plus laides encore que les hommes , les femmes australiennes ont des formes flétries et dégoûtantes, et la distance qui les sépare du beau idéal de la Venus de Mèdicis , pour nous , est incommensurable.
Page 81 - La liberté semble pour , ces Noirs ' un besoin de première nécessité : aussi sont-ils soigneux de conserver leur indépendance, au milieu des cantons rocailleux où ils habitent en plein air, autour de grands feux , et protégés de la pluie par quelques branches négligemment jetées du côté où le vent...
Page 451 - ... et opprimés à cause de leur religion , ils avaient à défendre leurs richesses contre l'intolérance et l'absurde despotisme du moyen âge. C'est à dater du retour de la captivité de Babylone , que l'on donne ordinairement le nom de Juif à ce peuple, qui habitait la Palestine : pour les temps antérieurs, on lui donne celui d'Hébreu. Depuis ce retour, soumis d'abord aux rois de Perse, puis aux Ptolémées, enfin aux rois de Syrie, les Juifs finirent par être gouvernés par leurs propres...
Page 465 - Il a 3 membres à élire à la chambre des députés, fait partie de la 6me. division militaire et du 8me. arrond. forestier, forme le diocèse de S*. -Claude, et est du ressort de la cour royale et de ' l'académie universitaire de Besancon.
Page 351 - Romains , peuple du centre , qui paraît issu d'un mélange de Pélasges et de Celtes, ces deux dénominations disparurent , et celle d'Italie s'appliqua à toute la péninsule. Les peuplades du N. étaient sauvages et indépendantes, et continuellement en guerre les unes...
Page 110 - L'imprimerie la plus importante est celle de l'université de Pest ; ce n'est que dans cette dernière ville et à Presbourg qu'on trouve quelques graveurs en taille-douce. Il n'ya que deux presses lithographiq'ues dans tout le royaume. La Hongrie , quoique gouvernée par les empereurs d'Autriche, n'en forme pas moins un royaume à part , qui a ses constitutions , ses lois, ses magistrats, et. ses privilèges particuliers. La couronne est héréditaire dans la maison d'Autriche , et la Hongrie fait...
Page 110 - Elle se partage en deux chambres ; la première ou chambre haute se compose des magnats, savoir : les archevêques et évêques , les princes , comtes et barons du royaume, et les gouverneurs des comitats; la seconde réunit les prélats , les abbés , les députés des comitats, ceux des chapitres, ceux des villes libres royale» , enfin b présentons des magnats qui ne peut«!

Bibliographic information