Dictionnaire historique et biographique des généraux français, depuis le onzième siècle jusqu'en 1820, Volume 3

Front Cover
L'auteur, 1822 - Biography & Autobiography
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

TOME QUATRIEME

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 344 - Dénués de tout, vous avez suppléé à tout. Vous avez gagné des batailles sans canons, passé des rivières sans ponts, fait des marches forcées sans souliers, bivouaqué sans eau-de-vie et souvent sans pain. Les phalanges républicaines, les soldats de la liberté...
Page 79 - ... jaloux de tout, voulant toujours passer le but, jamais content de rien, sans lettres, sans aucun ornement ni agrément dans l'esprit, naturellement chagrin, solitaire, sauvage; fort noble dans toutes ses façons, méchant et malin par nature, encore plus par jalousie et...
Page 399 - Du plus grand des Français tel fut le triste sort. On l'insulte, on l'outrage encore après sa mort. Son corps, percé de coups, privé de sépulture...
Page 242 - Sans aïeux, sans fortune, sans appui, orphelin dès l'en„fance, il entra au service à l'âge de onze ans; il s'éleva, „ malgré l'envie, à force de mérite, et chaque grade fut le „prix d'une action d'éclat.
Page 79 - Lauzun était un petit homme blondasse, bien fait dans sa taille, de physionomie haute, pleine d'esprit, qui imposait, mais sans agrément dans le visage, à ce que j'ai ouï dire aux gens de son temps ; plein d'ambition, de caprices, de fantaisies, jaloux de tout, voulant toujours passer le but...
Page 344 - ... et souvent sans pain. Les phalanges républicaines, les soldats de la liberté, étaient seuls capables de souffrir ce que vous avez souffert; grâces vous en soient rendues, soldats! La patrie reconnaissante vous devra sa prospérité; et si, vainqueurs de Toulon, vous présageâtes l'immortelle campagne de 1793, vos victoires actuelles en présagent une plus belle encore.
Page 400 - Paris, le 7 prairial an vu (20 mai 1199;. « Au général Bonaparte, commandant en chef l'armée d'Orient. i Les effort» extraordinaires, citoyen général, que l'Autriche et la Russie viennent de déployer, la tournure sérieuse et presque alarmante que la guerre a prise, exigent que la république concentre ses forces. Le Directoire vient en conséquence d'ordonner...
Page 417 - J'ai servi , commandé , vaincu , quarante années ; Du monde entre mes mains j'ai vu les destinées; Et j'ai toujours connu qu'en chaque événement Le destin des États dépendait d'un moment.
Page 400 - Vous jugerez, citoyen général, si vous pouvez avec sécurité laisser « en Egypte une partie de vos forces, et le Directoire vous autorise, dans o ce cas, à en confier le commandement à qui vous jugerez convenable.
Page 351 - Les portes furent enfoncées ; cette foule immense se dispersa , se' réfugia dans les caves et sur les toits , essayant en vain , en jetant des tuiles , de nous disputer l'entrée des rues. Trois fois l'ordre de mettre le feu à la ville expira...

Bibliographic information