Dictionnaire raisonné universel d'histoire naturelle: contenant l'histoire des animaux, des végétaux et des minéraux, et celle des corps célestes, des météores, et des autres principaux phénomenes de la nature; avec l'histoire des trois regnes ... une table concordante des noms latins ...

Front Cover
Chez Bruyset frères, 1791 - Nature
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 175 - II en eft tout autrement , lorfqu'on les tranfporte d'un climat froid fous un ciel beaucoup chaud. Dans le Texel on retire de ces moutons tranfplantés des Indes Orientales , des toifons qui donnent depuis dix jufqu'à feize livres d'une laine longue , fine & foyeufe , dont on fait commerce fous le nom de laine d'Angleterre. Les Hollandois permirent aux Flamands de...
Page 259 - Le blaireau est un animal paresseux, défiant, solitaire, qui se retire dans les lieux les plus écartés, dans les bois les plus sombres, et s'y creuse une demeure souterraine. Il semble fuir la société, même la lumière, et passe les trois quarts de sa vie dans ce séjour ténébreux, dont il ne sort que pour chercher sa subsistance. Comme il a le corps...
Page 284 - ... fur fix de haut : on fait avec de fortes planches les côtés & le fond : on la pofe fur des chantiers. A quatre pouces de ce premier fond, on en fait un autre de deux rangs de tringles qui fe croifent à angles droits ; on le recouvre d'une forte toile de crin, qui empêche le blé de s'échapper, & laiffe à l'air un partage libre.
Page 260 - ... qu'il sent quelque danger. Il n'a que ce moyen de se mettre en sûreté, car il ne peut échapper par la fuite : il a les jambes trop courtes pour pouvoir bien courir. Les chiens l'atteignent...
Page 176 - Mandrins, qu'on en conferve la race pure & fans mélange, qu'on la répande dans toutes les provinces où . elle peut trouver à fe nourrir , & on fe procurera par la fuite des moutons couverts d'une belle laine & en grande quantité ; car le mou ton a ordinairement près d'un tiers de laine de plus que le bélier & la brebis.
Page 171 - Rouflillon , le Languedoc , le Berry , font des qualités d'Efpagne ; les moutons de ces Provinces donnent ordinairement quatre livres d'une laine qui diffère peu de celle que donnent les moutons des plaines de Ségovie en Efpagne. Les moutons Flandrins , qui font notre efpece la plus greffe , donnent depuis huit jufqu'à dix livres de laine de la même efpece que celle d'Angleterre. En jettant ainfi un coup d'œil général fur les diverfes Provjnces du Royaume , on voit qu'elles font propres à...
Page 15 - Ces bisons, qui habitoient autrefois les bois de la Germanie , de l'Ecosse , et des autres terres de notre nord, ont probablement passé d'un continent à l'autre; ils sont devenus, comme tous les autres animaux, plus petits dans ce nouveau monde; et selon qu'ils se sont habitués dans des climats plus ou moins froids, ils ont conservé des fourrures plus ou moins chaudes : leur poil est plus long et plus fourni , leur barbe plus longue à la baie de Hudson qu'au Mexique, et en général ce poil...
Page 159 - ... ordinaires il y en a quelques-unes qui, comme l'hermine, deviennent blanches pendant l'hiver, même dans notre climat. Mais si ce caractère leur est commun, elles en ont d'autres qui sont...
Page 315 - Le défaut d'air , les eaux qui dégouttent des arbres , la gelée qui eft plus vive à la furface de la terre , tous ces obftacles réunis détruifent le plant dans fa naiffance.
Page 317 - Vert de bruyères eft un bois à moitié fait , & qui peut-être a dix ans d'avance fur un terrain net & bien cultivé. On peut femer dans certaines terres de l'avoine avec les glands , elle garantit le plant dans ion enfance. Dans les deux premières années , l'accroiflement...

Bibliographic information