Dictionnaire raisonné universel d'histoire naturelle: contenant l'histoire des animaux, des végétaux et des minéraux, et celle des corps célestes, des météores, et des autres principaux phénomenes de la nature; avec l'histoire des trois regnes ... une table concordante des noms latins ...

Front Cover
Chez Bruyset frères, 1791 - Nature
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 330 - ... il ya , de l'aveu de tout le monde , des animaux qui paroissent n'avoir aucune intelligence , aucune volonté , aucun mouvement progressif; il y en a qui n'ont ni chair , ni sang , et qui ne...
Page 117 - C'est de toutes les brebis domestiques celle qui paroit approcher le plus de l'état de nature ; elle est plus grande , plus forte, plus légère , et par conséquent plus capable qu'aucune autre de subsister par elle-même : mais comme on ne la trouve que dans les pays plus chauds , qu'elle ne peut...
Page 334 - Cependant, si l'on fait attention à l'organisation et à l'action des racines et des feuilles, on reconnoîtra bientôt que ce sont là les organes extérieurs dont les végétaux se servent pour pomper la nourriture ; on verra que les racines se détournent d'un obstacle ou d'une veine de mauvais terrain pour aller chercher la bonne terre ; que même ces racines se divisent, se multiplient, et vont jusqu'à changer de forme pour procurer de la nourriture à la plante. La différence entre les animaux...
Page 334 - Cet examen nous conduit à reconnoître évidemment qu'il n'ya aucune différence absolument essentielle et générale entre les animaux et les végétaux, mais que la Nature descend par degrés et par nuances imperceptibles d'un animal qui nous paroît le plus parfait à celui qui l'est le moins, et de celui-ci au végétal.
Page 586 - Cette différence dépend donc beaucoup plus de l'abondance de la nourriture que de la température du climat : dans le Nord, dans les régions tempérées et dans les pays chauds , on trouve également , et à de très-petites distances , des bœufs petits ou gros , selon la quantité des pâturages et l'usage plus ou moins libre de la pâture. La race de l'aurochs ou du bœuf sans bosse occupe les zones froides et tempérées; elle ne s'est pas fort...
Page 510 - Mais le cirquinçon n'a qu'un bouclier, et c'est celui des épaules : la croupe, au lieu d'être couverte d'un bouclier, est revêtue jusqu'à la queue par des bandes mobiles pareilles à celles de la cuirasse du corps. Nous allons donner des indications claires et de courtes descriptions de chacune de ces espèces.
Page 336 - ... mousses et les autres plantes les plus communes ; mais , à tout prendre , on remarquera aisément que la plus grande partie ' des espèces d'animaux est moins abondante en individus que les espèces de plantes...
Page 582 - ... c'est sans doute par cette cause qu'il naît plus de filles que de garçons dans les pays où les hommes ont un grand nombre de femmes , au lieu que dans tous ceux où il n'est pas permis d'en avoir plus d'une , le mâle conserve et réalise sa supériorité, en produisant en effet plus de mâles que de femelles ; il...
Page 342 - Ainsi les erreurs où l'on pourroit tomber en comparant la forme des plantes à celle des animaux, ne porteront jamais que sur un petit nombre de sujets qui font la nuance entre les deux...
Page 255 - L'abelmpsch , nommé autrement la graine de musc ou l'ambrettc ( i ) , croît en abondance et sans culture dans le pays de Galam. Les nègres n'en font aucun usage. Leurs femmes mêmes , qui aiment beaucoup les odeurs , et qui sont passionnées pour les clous de girofle , dont elles portent des paquets autour du cou, négligent cette graine, par la...

Bibliographic information