Dictionnaire topographique du département de l'Eure: comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Issue 6, Volume 8

Front Cover
Imprimerie nationale, 1877 - Eure (France) - 279 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Popular passages

Page xx - ... La loi du a 8 pluviôse an vin divisa le département en cinq arrondissements de souspréfectures et en cinquante-six cantons. La ville d'Évreux, déjà chef-lieu du département, fut désignée comme chef-lieu de préfecture et de sous-préfecture par l'arrêté consulaire du i 7 ventôse an vni , qui maintint les autres chefs-lieux de sous-préfectures dans les anciens chefs-lieux de districts, Verneuil excepté. Le nombre des cantons, réduit à trente-cinq par l'arrêté consulaire du 97...
Page xxxv - Quel motif, dit-il, peut-on avoir de maintenir l'y à la fin des noms de lieu, dans la géographie du moyen âge, lorsqu'on l'a fait disparaître de tous les noms communs, tels que amy, loy, roy...? L'emploi de l'y n'est justifié ni par l'orthographe ancienne ni par l'étymologie.
Page xxxvi - ... Pierquin de Gembloux pourrait bien ne pas avoir trop exagéré. Pour expier en partie notre défection , ne convient-il pas de reproduire ici des règles tracées par Benjamin Guérard, règles dont chaque colonne de ce Dictionnaire va confirmer l'application, sauf la question de l'y mise en réserve.
Page 160 - Enfin, le pays d'Ouche, où la terre offre des argiles, dessables, des grès, du grison et des minerais de fer, qui sont absents des autres parties de notre sol.
Page xxiv - Celle de 1878 est donc supérieure de i fr. 87 cent.; mais elfe n'en reste pas moins une des plus faibles moyennes qui aient été obtenues jusqu'à ce jour : elle est, en effet, au-dessous de celle de 1871 de 8 fr. 56 cent, et au-dessous de celle de 1870 de 46 fr. 72 cent. Si l'on compare cette moyenne à celle de 1869, qui était une des plus fortes, la diminution est encore plus sensible : elle ne s'élève pas à moins de 76 fr.
Page 160 - D'), ancienne circonscription, assez peu définie, réduite en 1722 (Masseville)à & o paroisses, entre Conches et la Charentonne; nom provenant d'un vaste emplacement, Regio Ulicensit, sis entre la rive gauche de la Risle et la rive droite de la Charentonne, et couvert par une immense forêt, Foretta quce dicitur Occa, auj.
Page xxxvi - Les noms latins en olium ou oilum donnent des terminaisons en euil ou en eux, « comme Attoilum ou Attolium, Auleuil, et Breolium, Breux.
Page 182 - Rugles, y parcourt i oo kilom. du sud au nord et se jette dans la Seine au-dessous de Quillebeuf après avoir séparé le Lieuvin du Roumois. — Itizela , xi
Page xx - Le nombre des cantons, réduit à trente-cinq par l'arrêté consulaire du 97 fructidor an ix, fut élevé à trente-six par un arrêté rectificatif du i 5 floréal an x. Il est resté le même depuis cette époque. Toutes ces modifications sont constatées dans les articles qu'elles concernent. Au moment de la Révolution, le territoire qui allait devenir le département de l'Eure comprenait onze juridictions, dont les appels étaient directement portés devant 1 La...
Page 47 - CATELIEB (LE), camp retranché à Évreux, à l'angle de la côte qui sépare la vallée de l'Iton et le val lion. CATELIER (LE), c°°de la forêt de Lyons. CATELIER (LE), c"° de la forêt de Monlfort.

Bibliographic information