Dictionnaire universel de matière médicale, et de thérapeutique générale: contenant líndication, la description et lémploi de tous les médicaments connus dans les diverses parties du globe, Volume 1

Front Cover
Société Belge de Librairie, 1837
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 321 - Quel que soit le mode de préparation employé, l'acide acéturique se présente en cristaux incolores, groupés en étoiles, anhydres, fusibles sans altération à 206°. Il est peu soluble dans l'eau froide, assez soluble dans l'eau bouillante et dans l'alcool, presque insoluble dans l'éther, la benzine, le toluène, l'acétate d'éthyle, le chloroforme, l'acide acétique et l'acétone. Le chlorhydrate cristallise en petites aiguilles, que l'eau froide dédouble immédiatement. Il en est de même...
Page 239 - Bagnacqua 784, qui en sont à la distance de seize milles. Ces bains sont, à son avis, merveilleux pour les maladies du foie (et il m'en raconta bien des prodiges), ainsi que pour la pierre et pour la colique; mais avant d'en user il conseille de boire les eaux della Villa.
Page 231 - On peut employer l'arow-root, le sagou, le manioc, ce qui se fait beaucoup dans nos colonies, la farine de riz ou le blé, la farine Morton. Des travaux entrepris sur la composition de la farine d'avoine, il résulte que cette céréale renferme de la matière grasse, un principe aromatique qui a quelque rapport avec celui de la vanille, et qui donne à la graîne fraîche une odeur qui enivre parfois les chevaux et l'homme.
Page 152 - Malheureusement les antispasmodiques sont loin d'offrir un remède assuré... Excessivement nombreux, il n'y en a pas un seul sur lequel on puisse compter avec certitude ; et on serait porté à croire qu'il n'ya pas d'antispasmodiques, si l'usage et l'expérience n'avaient donné ce nom à un certain nombre de médicaments.
Page 309 - ... une petite quantité de résine; 5°. de l'albumine végétale; 6°. de la gomme; 7°. une quantité notable de sous-malate de chaux; 8°.
Page 72 - L'usage trop fréquent de l'alcool faible, ou eau-de-vie, est rarement utile; il devient presque toujours môme une source d'irritations chroniques et de lésions organiques des plus graves. Son abus expose aux mêmes accidents, et produit de plus un état de faiblesse musculaire, une sorte d'imbécillité dont les ivrognes de profession ne nous offrent que trop souvent des exemples.
Page 264 - Nature de* du rocher calcaire , est dû au dégagement des gaz acides carbonique et atmosphérique : quant aux principes fix.es , outre un peu plus d'un centième de muriate de soude , on y trouve environ cinq millièmes de sulfates de chaux, demagnésie et de soude, de carbonates de chaux et de fer, et de muriate de magnésie (i).
Page 277 - Ethiopiens, il les conduisit à une fontaine où ceux qui s'y baignent en sortent parfumés comme d'une odeur de violette, et plus luisants que s'ils s'étaient frottés d'huile. Les espions racontèrent à leur retour que l'eau de cette fontaine était si légère, que rien n'y pouvait surnager, pas même le bois , ni les choses encore moins pesantes que le bois; mais que tout ce qu'on y jetait allait au fond. Si cette eau est véritablement telle qu'on le dit, l'usage perpétuel...
Page 379 - C'est une substance molle , de consistance sirupeuse, d'un jaune sale , d'une odeur. forte qui paraît quelquefois assez agréable à certaines femmes hystériques, d'une saveur àcre,mordicante; elle se mêle aisément à la salive et adhère facilement aux dents.
Page 192 - Si on en prend nne dose trop forte, on éprouve de l'anxiété, des nausées, des vertiges, de la cardialgie, des vomissements, des tremblements et même des convulsions.

Bibliographic information