Droit et valeur humaine: l'autre dans la philosophie du droit, de la Grèce antique à l'époque moderne

Front Cover
Buenos books international, 2010 - Humanism - 103 pages
0 Reviews
Dans ce livre, compose de deux volets, mon intention est de confronter l'humanisme ancien a l'humanisme moderne. En opposition avec les modernes, les Anciens s'efforcent d'ecouter la nature. Respecter l'harmonie naturelle devient la regle d'or de l'homme ancien qui s'evertue a l'appliquer dans toutes les manifestations de sa vie individuelle et sociale. L'humanisme ancien est fonde sur l'alterite dissemblable. Pour cet humanisme, l'autre est celui qui ne possede pas la culture du juste (athemistos), le barbare, donc celui qui, au lieu de pratiquer la vertu, s'applique a l'exercice de la violence. Cette culture, comprenant a la fois une dimension ethique et juridique, transforme une vie d'anarchie et de laideur, symptomes de l'injustice, en une vie d'equilibre et de beaute piliers de la justice et du droit. Contrairement a l'humanisme d'aujourd'hui fonde sur la ressemblance des visages et sur l'egalite des existences, l'humanisme hellenique est fonde sur la dissemblance. Dans l'humanisme moderne et postmoderne, toutes les vies humaines possedent la meme valeur ontologique, c'est-a-dire une valeur inherente a l'homme en tant qu'homme."

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2010)

Directeur de recherches au CNRS

Bibliographic information