Edwige, l'inséparable

Front Cover
Fayard, Sep 23, 2009 - Social Science - 320 pages
0 Reviews
Alors qu’il mettait la dernière main à son autobiographie, Mon Chemin, Edgar Morin a perdu Edwige, la compagne d’une grande partie de sa vie, celle qui a vu l’accomplissement et la reconnaissance de ses œuvres majeures (La Méthode, notamment). Au mitan de sa huitième décennie, cette page-là est pour lui impossible à tourner. Il lui faut au contraire la continuer, et ce, par ce bouleversant hommage où le philosophe se fait écrivain pour raconter à mi-voix ce qui fut et reste un grand amour.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2009)

Edgar Morin est né à Paris en 1921, d’une famille de nationalité italienne, d’ascendance judéo-espagnole. Son adolescence est marquée par la montée en puissance du nazisme, les procès staliniens de Moscou, la marche somnambulique vers la guerre. À 20 ans, sous l’Occupation, il entre à la fois au parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, c’est une vie qui se poursuit dans la résistance au stalinisme, à la guerre d’Algérie, à toutes les barbaries.
Directeur de recherches au CNRS, il est l’auteur de très nombreux ouvrages de sociologie et de philosophie.

Copyright : Despatin & Gobeli/Opale/Editions Fayard

Bibliographic information