Elementary Grammar of the French Language

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 114 - Rien n'est plus plaisant ! Ici est enfermée l'âme.... Une âme enfermée!... Je voudrais savoir quel original a pu faire une si ridicule épitaphe.
Page 116 - L'une des coquilles appartient à celui qui le premier a vu la noix, l'autre sera pour celui qui l'a ramassée. Quant à l'amande, je la garde pour prix du jugement que j'ai rendu. — Les deux petits garçons n'étaient pas encore revenus de leur étonnement, que le juge, dans sa sagesse, avait déjà avalé la noix.
Page 14 - OLLENDORFF'S NEW METHOD OF LEARNING TO READ, WRITE, AND SPEAK THE SPANISH LANGUAGE. With an Appendix, containing a brief but comprehensive Recapitulation of the...
Page 14 - COMPLETE THEORETICAL and PRACTICAL GRAMMAR of the SPANISH LANGUAGE, in a Series of Lectures, with copious Examples and Exercises written with the new Spanish Orthography, and particularly adapted for SelfTuition.
Page 14 - Masc.: le mien le tien le sien le nôtre le vôtre le leur la mienne la tienne la sienne la nôtre la vôtre la leur Fem.
Page 114 - Là, tandis qu'ils se délassaient après s'être désaltérés, ils aperçurent par hasard, auprès d'eux, sur une pierre à fleur de terre, quelques mots déjà un peu effacés par le temps et par les pieds des troupeaux qu'on venait abreuver à cette fontaine. Ils jetèrent de l'eau sur la pierre pour la laver, et ils lurent ces paroles : ici EST ENFERMÉE L'ÂME DU LICENCIÉ PIERRE GARCIAS.
Page 7 - This little work is compiled on an entirely new and original plan, and will be found of great assistance in tracing the connection between the two languages, and in shewing the value and bearing of numerous idiomatical expressions. — THE DECLENSION OF THE GERMAN ARTICLE, ADJECTIVE, PRONOUN, AND NOUN. 8vo, sewed, Is.
Page 119 - Autrefois un Romain s'en vint, fort affligé, Raconter à Caton que, la nuit précédente, Son soulier des souris avait été rongé, Chose qui lui semblait tout à fait effrayante. — Mon ami, dit Caton, reprenez vos esprits, Cet accident en soi n'a rien d'épouvantable ; Mais si votre soulier eût rongé les souris, C'aurait été sans doute un prodige effroyable, 39.
Page 114 - Celui-ci laissa donc partir l'autre; et, sans perdre de temps, se mit à creuser avec son couteau tout autour de la pierre. Il fit si bien qu'il l'enleva. Il trouva dessous une bourse de cuir qu'il ouvrit. Il y...
Page 53 - Onze. 12. Douze. 13. Treize. 14. Quatorze. 15. Quinze. 16. Seize. 17. Dix-sept. 18. Dix-huit. 19. Dix-neuf. 20. Vingt. 21.

Informations bibliographiques