Encyclopédie Universelle Des Industries Tinctoriales Et Des Industries Annexes, Teinture, Impression, Blanchiment Apprêts, Parts 29-30

Front Cover
Jules Garçon
La Direction, 1906 - Dyes and dyeing
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 61 - Toutes les personnes qui se sont occupées de teinture ont pu constater que le rendement industriel d'une matière colorante est toujours supérieur aux résultats de l'essai de laboratoire; aussi n'at-on considéré ce dernier que comme un moyen de déterminer la valeur d'un produit commercial relativement à un type, et non sa valeur absolue. La cause de cette divergence réside dans la masse de l'eau que l'on emploie, et qui est fort différente dans les deux cas ; dans les essais de laboratoire,...
Page 61 - ... tels que le chlorure et le nitrate, sont aussi décomposés ; le bain, neutre au début, devient rapidement acide à mesure que la teinture s'avance ; mais, à un certain moment, une action inverse se manifeste, et la teinture s'arrête, il ne se fixe plus de matière colorante. En employant le chlorure et le nitrate de calcium on obtient toutefois de meilleurs résultats qu'avec l'eau distillée seule, tant il est vrai que l'oxyde de calcium est indispensable à la formation des couleurs dites...
Page 62 - ... présence de l'acétate dont un excès nuit peu. On constate, pendant la teinture, une transformation partielle en purpurine. La purpurine sature les mordants en présence de l'acétate dont deux équivalents conviennent fort bien. Les extraits de garance et les alizarines artificielles pour violet et pour rouge teignent de même en présence de deux équivalents d'acétate ; les mordants se saturent, les bains s'épuisent et sont après la teinture plus limpides qu'ils ne le sont avec l'acide...
Page 63 - ... congénères, en présence d'alumine et d'oxyde de fer, déplacent des acides énergiques de leurs combinaisons calcaires pour former des laques colorées à base double ; que pour tirer, en teinture, le meilleur parti de ces matières colorantes, il faut opérer en présence d'un sel de calcium soluble...
Page 63 - ... but de solutions normales au dixième d'acide acétique, et d'acétate de chaux légèrement acide ; l'expérience m'a en effet appris que l'on obtient de meilleurs résultats si le bain est acide dès le début. En modifiant, ainsi qu'il vient d'être dit, le mode d'essai des matières colorantes on obtiendra la plus grande concordance entre les essais de laboratoire et le rendement du travail industriel. La pratique adoptée dans certaines usines, de corriger l'eau trop calcaire qui doit servir...
Page 180 - Vue au microscope, cette oxycellulose est formée de filaments très courts. Elle jaunit à 100°, elle est insoluble dans les réactifs neutres. Elle se colore en bleu par l'iode et l'acide sulfurique : la coloration est plus rapide et plus franche qu'avec la cellulose. Pour la composition centésimale de la cellulose et de l'oxycellulose, j'ai trouvé : Cellulose.
Page 63 - Il résulte de cette étude que l'acétate de calcium ('), employé en proportions convenables, remplace, sous tous les rapports, le carbonate, sans présenter les désavantages de ce dernier sel. Il n'est pas sans intérêt d'examiner les conséquences des faits que je viens de signaler. Dans les essais de laboratoire, dont le but est de fixer la valeur tinctoriale d'un extrait de garance "ou de son substitut artificiel, il convient de se servir d'eau distillée additionnée d'acétate de calcium...
Page 60 - ... Mais l'instabilité de cette combinaison est telle que dès que la température s'élève, le gaz carbonique est déplacé par la matière colorante, laquelle s'unit alors à l'oxyde de calcium, pour former un précipité violacé qui colore et trouble le bain , et ne concourt plus à la teinture. J'ai montré que la laque calcaire d'alizarine est facilement décomposée par l'acide carbonique, que ce gaz n'agit que lentement sur celle de la purpurine, et à peu près pas du tout sur celle de...
Page 181 - ... pour les deux premiers corps et par l'augmentation de leur poids moléculaire, qui s'est accru par fixation d'eau ou d'oxygène. Nous pouvons conclure de ces expériences que la cellulose, dans sa transformation en hydro et en oxycellulose, n'a pas éprouvé de changements très considérables dans la structure élémentaire de son type chimique initial. Elle n'a subi, pour ainsi dire, que des modifications partielles que nous chercherons à préciser.

Bibliographic information