Enseignement de la traduction et traduction dans l'enseignement

Front Cover
Jean Delisle, Hannelore Lee-Jahnke
University of Ottawa Press, 1998 - Metalanguage - 242 pages
1 Review
Cet ouvrage sonde deux grands types de transfert interlinguistique : la traduction professionnelle, enseignée dans les écoles et instituts de formation de traducteurs, et la traduction didactique, pratiquée en enseignement des langues. Les auteurs des textes réunis ici, tous des pédagogues d’expérience, tentent de répondre à quelques-unes des questions fondamentales du domaine : En quoi l’enseignement de la traduction professionnelle se distingue-t-il des exercices de traduction didactique ? Comment enseigner à bien comprendre les textes avant de les traduire ? Comment convient-il d’évaluer les traductions ? La puissance d’Internet peut-elle être mise au service de l’enseignement de la traduction ? Quel métalangage utilise-t-on dans les cours de traduction ? Pourquoi est-il important d’inculquer aux étudiants des habitudes dénominatives ? L’introspection à haute voix (think-aloud protocols) peut-elle contribuer à améliorer la pédagogie de la traduction ? Autant de questions qui trouvent dans ce collectif des éléments de réponse propres à faire progresser la pédagogie de la traduction à stimuler la recherche.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 28 - Je suppose donc comme une maxime que nul homme de bon jugement ne peut révoquer en doute, que si quelqu'un aspire à la louange que mérite une fidèle traduction, il faut qu'il observe exactement ces trois points ; qu'il n'ajoute rien à ce que dit son auteur, qu'il n'en retranche rien, et qu'il n'y rapporte (sic) aucun changement qui puisse altérer le sens.
Page 85 - Diop (...) on doit se garder d'oublier que les rapports de communication par excellence que sont les échanges linguistiques sont aussi des rapports de pouvoir symbolique où s'actualisent les rapports de force entre les locuteurs ou leurs groupes.
Page 28 - Démosthène, discours dont l'un répond à l'autre ; je les ai mis en latin, non pas en traducteur, mais en orateur ; les pensées restent les mêmes, ainsi que leur tour et comme leurs figures ; les mots sont conformes à l'usage de notre langue. Je n'ai pas cru nécessaire de rendre mot pour mot ; c'est le ton et la valeur des expressions dans leur ensemble que l'ai gardés.
Page 90 - ... dans la mesure où chaque récepteur contribue à produire le message qu'il perçoit et apprécie en y important tout ce qui fait son expérience singulière et collective
Page 29 - It was an enormous pyramidal structure of glittering white concrete, soaring up, terrace after terrace, 300 metres into the air. From where Winston stood it was just possible to read, picked out on its white face in elegant lettering, the three slogans of the Party: WAR IS PEACE FREEDOM IS SLAVERY IGNORANCE IS STRENGTH The Ministry of Truth contained, it was said, three thousand rooms above ground level, and corresponding ramifications below.
Page 32 - He looked like a man who could make trouble, a man who looked after his money, a man who was not quite a gentleman. The air hostess thought he was interesting. She guessed he was North Country, which he might have been, and rich, which he was not. She put his age at fifty, which was about right. She guessed he was single, which was half true. Somewhere long ago there had been a divorce; somewhere there were children, now in their teens, who received their allowance from a rather odd private bank...
Page 22 - Les auteurs grecs expliqués d'après une méthode nouvelle par deux traductions françaises, l'une littérale et juxtalinéaire présentant le mot à mot français en regard des mots grecs correspondants, l'autre correcte et précédée du texte grec avec des sommaires et des notes par une société de professeurs et d'hellénistes.
Page 104 - D'abord parce qu'un texte est un mécanisme paresseux (ou économique) qui vit sur la plus-value de sens qui y est introduite par le destinataire...
Page 27 - Au fond ce qui nous gêne pour adopter le mot comme unité, c'est qu'avec lui on ne voit plus clairement la structure double du signe, et que le signifiant prend une place exagérée par rapport au signifié. Le traducteur, répétons-le, part du sens et effectue toutes ses opérations de transfert à l'intérieur du domaine sémantique.
Page 30 - Winston a le vertige devant l'ampleur de son entreprise : il lui semble tout à s coup « non seulement avoir perdu le pouvoir de s'exprimer, mais avoir même oublié ce qu'il avait d'abord eu l'intention de dire

About the author (1998)

Jean Delisle, trad. a., term. a., est diplAmA(c) de la Sorbonne Nouvelle (Paris III) et professeur titulaire A l'Acole de traduction et d'interprA(c)tation de l'UniversitA(c) d'Ottawa, oA il enseigne depuis 1974. La pA(c)dagogie et l'histoire de la traduction sont ses deux champs de spA(c)cialisation. Il est membre de l'Order des traducteurs, terminologues et interprAates agrA(c)A(c)s du QuA(c)bec et de l'Association canadienne de traductologie. Ses volumes ont A(c)tA(c) traduits dans une quinzaine de langues.

Hannelore Lee-Jahnke is University Professor (Dr. phil.) and President of the Ecole de Traduction et d'Interpretation of the Universite de Geneve. She is President of CIUTI since 2006.

Bibliographic information