Essai sur les indications opératoires et le choix de l'intervention dans le traitement des suppurations pelviennes

Front Cover
Steinheil, 1900 - 133 pages
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

After readig this book I asked myself the following:
How to Lose Weight Fast ?
How to Lose Weight the Healthy Way?
Lose 35 lbs in 4 weeks !
I found one successful story on this blog
==>> http://herbsin.com/CelebrityDiet.html
It inspired me with a real example!
Some excerpts from this blog:
- ccm exercise bike
- methods free exercise for abdominal women
- degree nutrition online undergraduate
- pina colada optimum nutrition
- health food shops southampton
 

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 67 - Il résulte, me semble-t-il, de ce qui précède que l'inflammation péritonéale circonscrite, qui accompagne presque fatalement les lésions annexielles, donne souvent lieu à un épanchement qui peut n'être que séreux, qui plus souvent sera suppuré. Cette collection est facilement atteinte et évacuée par l'incision vaginale. Mais pour que l'opération soit complète et vraiment utile, elle doit atteindre la lésion annexielle primitive, toutes les fois que celle-ci pourra être reconnue....
Page 135 - ... généraux obligent à ne pas différer l'intervention, on incisera sur la ligne médiane, si la collection purulente n'est pas trop volumineuse et, suivant le cas, on se contentera d'évacuer le pus et de drainer, ou bien on pratiquera l'ablation de l'annexe malade; latéralement, si le pus paraît abondant, très virulent et que la collection purulente est en rapport immédiat avec la paroi. Les salpingo-ovarites suppurées bilatérales, froides, non compliquées et récentes, seront traitées...
Page 135 - ... salpingo-ovarites suppurées bilatérales, froides, non compliquées et récentes, seront traitées par l'incision vaginale. La bilatéralité des lésions n'est pas une contre-indication à la colpotomie. Les salpingo-ovarites suppurées froides et anciennes seront justiciables de la castration totale par la voie abdominale. On ne conservera l'utérus que si cet organe ne présente pas de lésions trop accusées et que s'il est possible de ménager un ovaire ou une portion d'ovaire : les troubles...
Page 134 - ... générale. Essai sur les indications opératoires et le choix de l'intervention dans le traitement des suppurations pelviennes. — Deux idées directrices, dit M. Roger (Thèse de Paris, 1900), doivent guider le chirurgien dans le choix de l'intervention contre les salpingo-ovarites purulentes : évacuer le pus sans exposer les jours de la malade, la guérir avec le minimum de dégâts. Le pyosalpinx unique, chaud, compliqué ou non de lésions de voisinage, sera incisé par le vagin s'il est...
Page 42 - II n'est pas toujours nécessaire d'ouvrir d'emblée les tuméfactions devenues accessibles dans le cul-de-sac postérieur : il peut s'agir d'une masse formée par des adhérences intestinales et des exsudais péritonéaux récents, dans lesquels une ouverture ne saurait rien évacuer, et ne serait pas toujours sans danger. D'autres fois il s'agit d'une collection séreuse enkystée dans des néomembranes et pouvant, dans les jours suivants, subir une telle diminution, qu'il n'y ait pas lieu d'intervenir...
Page 15 - ... éloignés sont meilleurs. Les troubles généraux consécutifs à la suppression de la fonction menstruelle paraissent moins marqués après la castration utéro-annexielle qu'après la simple ablation des annexes. En résumé, dans l'immense majorité des cas, non justiciables de l'incision simple, l'hystérectomie vaginale représente la méthode par excellence de traitement des suppurations pelviennes et la laparotomie ne vit plus que de ses contre-indications.

Bibliographic information