Fin du Répertoire du Théâtre Français: avec un nouveau choix des pièces des autres théâtres, Volume 44

Front Cover
Mme veuve Dabo, 1824
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 192 - Dnmont vous épouse tant que je vivrai. HENRIETTE. Mais, mademoiselle, M. le chevalier a raison; qui peut engager M. votre père à faire ce mariage? Connaît-il seulement celui qu'on vous destine? C'est le fils d'un de ses anciens amis; mais il ne l'a jamais vu. On marie ses enfants, comme on vend son cheval; on dit toujours que c'est la meilleure acquisition qu'on puisse proposer, et l'on ne cherche qu'à s'en défaire et à se tromper l'un l'autre. M. DE MIRVILLE.
Page 203 - DUMONT. Je le crois , mademoiselle , j'ai l'honneur de le connaître ; et , en vous voyant , je sens tout ce que je perds ; mais rien ne me fera troubler une si belle union ; je suis seulement fâché que vous ayez pu le craindre un instant, et je me retire. SCENE VIII. M. DE L'ORME, M«
Page 198 - Mais il n'ya pas un mot de tout ce que vous m'avez dit chez moi. M. DE L'ORME : Je suis servi sur les deux toits?
Page 196 - DE L'ORME. Qu'est-ce qu'il dit? M. RONSIN. Qu'il va me dicter ses qualités. M. DE L'ORME. Que vous êtes entêté? il vous connaît bien. M. RONSIN. Allons, monsieur, quand il vous plaira. M. DE MIRVILLE. Mettez, Germain de Monfort, chevalier de Mirville. M. RONSIN. Mais ce n'est pas ce nom-là que M. de l'Orme m'avait dit. M. DE MIRVILLE. C'est qu'il ne le savait pas. M"
Page 138 - L'autre jour j'ai été dupe parce que c'en était, aujourd'hui t'es trompé parce que ça n'en est pas ; ça prouve que chacun a son tour et que tout ce qui reluit n'est pas or ». Seconde suite de Janot.
Page 202 - DE L'ORME. Qu'est-ce qu'il a donc? M. DUMONT, criant. Monsieur, je me nomme Dumont. M . DE L'ORME. Vous? M. DUMONT, criant. Oui, monsieur, et il n'est pas honnête à vous de me faire venir ici pour me manquer de parole. M. DE L'ORME. Comment? M.
Page 127 - Oh ! mais écoute donc : faut aller doucement ici ; mon ami, faut de la prudence. Si je vas montrer ça au premier venu , on sera jaloux contre moi.
Page 179 - Ah! ma chère Dame, ne vous fâchez pas contre moi. La tête m'en tourne, du chagrin que j'en ai. M. l'Abbé, Jntercédezpour nous, je vous en supplions.
Page 352 - Et puis il l'a meublée , lui a donné du linge , de la vaisselle.... M. D'ORMONT. Mais tout cela est fort cher ! Madame NOIR ON.
Page 115 - Janot, si ce n'est que .;i>, je ne manquerons pas de répondre à l'honneur que vous nous faites, en nous 'y trouvant le verre ù la main, comme quoi que je vas faire ma toilette tout de suite.

Bibliographic information