Fluence verbale: de 60 à 89 ans

Front Cover
2005 - 246 pages
0 Reviews
Deux épreuves de fluence verbale ont été proposées à des participants âgés non pathologiques afin de tester l'effet du vieillissement normal sur cette tâche, classiquement utilisée en neuropsychologie et en orthophonie pour évaluer les productions lexicales et les fonctions exécutives. La population étudiée est constituée de 90 sujets équirépartis en trois classes d'âge 60 - 69 ans, 70 - 79 ans, 80 - 89 ans, en trois niveaux socio-éducatifs : certificat d'études, baccalauréat, études supérieures et ayant un scoreau Mini Mental State supérieur à 24. Chaque sujet répond à une tâche de fluence sémantique, puis à une tâche de fluence formelle, chacune se déroulant sur une minute. Les résultats soumis à différents types d'analyse, à savoir quantitative, dynamique et qualitative avec méthode statistique, permettent de mettre en évidence l'influence de diverses variables. Ainsi les sujets les plus âgés ou de bas niveau socio-éducatif se montrent les moins productifs quantitativement et les plus défaillants qualitativement. Un des aspects de notre étude était aussi de comparer les performances entre épreuves d'évocation lexicale sémantique et formelle. Ainsi, l'analyse des résultats a permis de révéler une plus grande production pendant la tâche de fluence sémantique, permettant donc l'hypothèse d'un meilleur accès au lexique sémantique qu'au lexique formel lors du vieillissement normal. Nos résultats sont discutés relativement à ceux rapportés par la littérature. Enfin, des normes de production de fluence sémantique et formelle, en fonction de l'âge et du niveau socio-éducatif, sont mises à disposition sous forme de grilles standardisées. Les praticiens pourront utiliser en bilan du langage et des fonctions exécutives ces items-minute, particulièrement brefs, auprès de patients très âgés ou très fatigables.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information