Französische grammatik

Front Cover
Weidmannsche Buchhandlung, 1883 - French language - 480 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 54 - NUMERALS 1 un, f. une 2 deux 3 trois 4 quatre 5 cinq 6 six 7 sept 8 huit 9 neuf 10 dix 11 onze 12 douze 13 treize 14 quatorze 15 quinze 16 seize 17 dix-sept 18 dix-huit 19 dix-neuf 20 vingt 21 vingt et un 22 vingt-deux...
Page 399 - Quel carnage de toutes parts ! On égorge à la fois les enfants, les vieillards, Et la sœur, et le frère, Et la fille, et la mère, Le fils dans les bras de son père ! Que de corps entassés, que de membres épars, Privés de sépulture ! Grand Dieu ! tes saints sont la pâture Des tigres et des léopards.
Page 169 - Corneille nous assujettit à ses caractères et à ses idées, Racine se conforme aux nôtres; celui-là peint les hommes comme ils devraient être, celui-ci les peint tels qu'ils sont. Il ya plus dans le premier de ce que l'on admire, et de ce que l'on doit même imiter; il ya plus dans le second de ce que l'on reconnaît dans les autres, ou de ce que l'on éprouve dans soi-même.
Page 55 - Soixante-neuf. 70 Soixante-dix. 71 Soixante et onze.* 72 Soixante-douze. 73 Soixante-treize. 74 Soixante-quatorze. 75 Soixante-quinze. 76 Soixante-seize. 77 Soixante-dix-sept. 78 Soixante-dix-huit. 79 Soixante-dix-neuf. 80 Quatre-vingts. 81 Quatre-vingt-un. 82 Quatre-vingt-deux. 83 Quatre-vingt-trois.
Page 417 - La seconde guerre punique est si fameuse que tout le monde la sait. Quand on examine bien cette foule d'obstacles qui se présentèrent devant Annibal, et que cet homme extraordinaire surmonta tous, on a le plus beau spectacle que nous ait fourni l'antiquité.
Page 286 - Les Romains se destinant à la guerre , et la regardant comme le seul art, ils mirent tout leur esprit et toutes leurs pensées. à le perfectionner. C'est sans doute un dieu , dit Végèce ', qui leur inspira la légion.
Page 418 - J'aimais jusqu'à la voix de l'Iroquois, lorsqu'il élevait un cri du sein des forêts, et qu'à la clarté des étoiles, dans le silence de la nature, il semblait proclamer sa liberté sans bornes. Tout cela plaît à vingt ans, parce que la vie se suffit pour ainsi dire à elle-même, et qu'il ya dans la première jeunesse quelque chose d'inquiet et de vague qui nous porte incessamment aux chimères...
Page 352 - ... qu'ils ont été transportés dans cette ville orientale par l'effet d'un talisman. Aucun signe de joie, aucune apparence de bonheur ne se montre à vos yeux : ce qu'on voit n'est pas un peuple, mais un troupeau qu'un iman conduit et qu'un janissaire égorge.
Page 55 - ... 20 vingt 21 vingt et un 22 vingt-deux 30 trente 40 quarante 50 cinquante 60 soixante 70 soixante-dix 71 soixante et onze 72 soixante-douze 80 quatre-vingts 81 quatre-vingt-un 82 quatre-vingt-deux 90 quatre-vingt-dix 91 quatre-vingt-onze 92 quatre-vingt-douze 100 cent 101 cent un 200 deux cents 300 trois cents 1000 mille...
Page 262 - C'est une règle assez générale qu'un vers héroïque ne doit guère finir par un adverbe, à moins que cet adverbe se fasse à peine remarquer comme adverbe; je ne le verrai plus, je ne l'aimerai jamais. Pourquoi pourrait être employé à la fin d'un vers quand le sens est suspendu. Eh ! comment et pourquoi Voulez-vous que je vive , Quand vous ne vivez pas pour moi ? Qt3tNAOT.T '. Mais alors ce pourquoi l1e la phrase.

Bibliographic information