Praktische französische Grammatik, wodurch man diese Sprache auf eine ganz neue und sehr leichte Art in kurzer Zeit gründlich erlernen kann

Front Cover
Weidmann, 1809 - French language - 604 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 617 - Ponts, églises, palais, prisons, Boutiques bien ou mal pourvues : Force gens noirs, blancs, roux, grisons, Des prudes, des filles perdues, Des meurtres et des trahisons. Des gens de plume aux mains crochues : Maint poudré qui n'a point d'argent, Maint homme qui craint le sergent, Maint fanfaron qui toujours tremble : Pages, laquais, voleurs de nuit, Carrosses, chevaux, et grand bruit: C'est lŕ Paris, que vous en semble?
Page 584 - Dieu, et qu'au lieu de le prier, il se met ŕ genoux devant ce vilain singe ? D'ailleurs, notre livre dit qu'il faut pardonner ŕ ses ennemis et leur faire du bien ; et vous voyez qu'au lieu de cela , ce méchant homme fait mourir ses prisonniers et les mange.
Page 585 - Dieu!" s'écria cet homme en levant les mains au ciel, ,,serait-il possible? Mais, ma fille, pourriez-vous me montrer les livres dont vous me parlez?" ,,Je ne les ai pas," lui dit-elle; ,,mais je vais chercher mon frčre qui les garde, et il vous les montrera.
Page 582 - Je vais bientôt mourir, mes chers enfants, et vous n'aurez plus de mčre. Souvenez-vous pourtant que vous ne serez pas tout seuls, et que le bon Dieu verra tout ce que vous ferez. Ne manquez jamais ŕ le prier matin et soir.
Page 564 - Ce duc, qui avait refusé de le reconnaître, resta avec sa femme renfermé dans cette ville. Il en soutint le sičge avec une bravoure héroďque et ne céda qu'ŕ la force. L'empereur, irrité, voulait mettre tout ŕ feu et ŕ sang. Cependant, il fit grâce aux femmes et leur permit de sortir et d'emporter tout ce qu'elles avaient de plus précieux.
Page 587 - Je n'ai pas peur des esprits, je suie r plus méchant qu'eux, et pour te le prouver, je veux que mes domestiques restent dans le village , et j'y coucherai tout seul. Il avoit toute sa vie entendu parler des revenans, et avoit une grande curiosité d'en voir. Il se rendit dans ce château, y fitallumer un bor...
Page 582 - Le lendemain matin ils furent fort étonnés de ce que leur mčre dormait encore, et vinrent la tirer par le bras pour la réveiller. Comme ils virent qu'elle ne leur répondait pas, ils crurent qu'elle était fâchée contre eux, et se mirent ŕ pleurer, lui demandčrent pardon, et lui promirent d'ętre bien sages.
Page 159 - Que j'aie été. Que tu aies été. Qu'il ait été. Que nous ayons été. Que VOUS ayez été. Qu'ils aient été.
Page 581 - Dieu. Il est ici quoique vous ne le voyiez pas : c'est lui qui nous envoie des fruits et des œufs ; et il aura soin de nous tant que nous l'aimerons de tout notre cœur et que nous le servirons.
Page 580 - Le pauvre marchand, ayant appris cela, prit une grande planche, et lia fortement dessus sa femme et ses deux enfans; il...

Bibliographic information