Gadda contre Gadda: l'écriture comme champ de bataille

Front Cover
ELLUG, 2007 - 433 pages
L'oeuvre de C.E. Gadda (1893-1973) est travaillée par le remords d'avoir voulu et aimé la guerre. A travers cet essai, C. Mileschi montre comment la mauvaise conscience, jamais avouée directement, pousse l'écrivain dans d'impossibles tentatives de rachat (exaltation du militarisme, du colonialisme, du fascisme). Mais cette même mauvaise conscience engendre aussi les meilleures pages de l'écrivain.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Introduction
9
La vie les dilemmes
21
en général
27
Lécrivain et les deuils impossibles
43
Dénis et anathèmes
49
De lhumiliation à lidéalisation
59
Fixation du conflit naissance de lœuvre
75
Involontaire faillite du roman
85
la vie est un mauvais film
229
La guerre
243
la guerre ensemencement
254
Les genres narratifs
275
Statut de LAdalgisa
282
quelles analyses gaddiennes?
289
le sadisme bourgeois
297
tabous idiots et innovations imbéciles
307

Le problème du bien et du mal
91
Le Racconto italiano comme gisement
102
un précurseur rétrograde
109
De la hiérarchie magnifique
139
grandeur de lItalie coloniale
156
Orgueilleux repentir et autoanalvse manquée
173
Introduction
211
Teatro et Cinema
220
Eros et Thanatos
323
Frontières et groviglio
341
Conclusions Révérence aux références
367
Annexes
383
Éléments de bibliographie
413
Index des noms cités
429
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information