Gazette de gynécologie: journal bi-mensuel des maladies medico-chirurgicales des femmes, Volume 4

Front Cover
Louis Pierre Móniòre, Francis Augustin Philippeau
1889 - Gynecology
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 131 - Messire Jean Chouart couvait des yeux son mort, Comme si l'on eût dû lui ravir ce trésor ; Et, des regards, semblait lui dire : « Monsieur le mort, j'aurai de vous Tant en argent, et tant en cire, Et tant en autres menus coûts.
Page 48 - Bordeaux, pour l'emploi de suppléant des chaires d'anatomie et de physiologie à l'École préparatoire de médecine et de pharmacie de Poitiers.
Page 256 - Tarnier a commencé ce cours le samedi 9 novembre 1889, à neuf heures du matin (Clinique d'accouchements, rue d'Assas), et le continuera les mardis et samedis suivants, à la même heure.
Page 243 - Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse et le repolissez ; Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.
Page 194 - Tu auras le respect de toutes les faiblesses et t'en constitueras le défenseur. » Ce mot d'ordre n'est point devenu lettre morte, lorsque la chevalerie disparut.
Page 254 - L'abus de l'alcool n'est pas la seule cause du développement de l'alcoolisme. La nature de la boisson offerte à la consommation parait avoir changé en France, à la suite des maladies de la vigne. Les alcools d'industrie ont pris une place prépondérante et se sont substitués aux alcools de vins. On en a fait des eaux-de-vie, on les a introduits par le vinage dans les vins, on les a importés de l'étranger sous diverses formes ; il a même fallu compter avec les vins de Hambourg et du nord...
Page 73 - L'art d'enseigner n'est que l'art d'éveiller la curiosité des jeunes âmes pour la satisfaire ensuite, et la curiosité n'est vive et saine que dans les esprits heureux. Les connaissances qu'on entonne de force dans les intelligences les bouchent et les étouffent. Pour digérer le savoir, il faut l'avoir avalé avec appétit.
Page 47 - Des concours s'ouvriront, le 7 novembre 1898 : 1° devant la Faculté mixte de médecine et de pharmacie de Bordeaux, pour l'emploi de suppléant des chaires...
Page 244 - ... afin qu'elle prenne volonté et appétit d'habiter et faire une petite créature de Dieu, et que les deux semences se puissent rencontrer ensemble ; car aucunes femmes ne sont pas si promptes à ce jeu que les hommes.
Page 231 - Combien de fois doit-on tenter la fécondation artificielle ? — Nous avons déjà dit qu'il était préférable de pratiquer l'injection spermatique intra-utérine pendant les trois ou quatre jours qui précèdent les règles; si l'apparition de la menstruation indique un insuccès, on recommencera l'opération pendant la semaine qui suit. On pourra ainsi renouveler les tentatives pendant cinq ou six époques menstruelles ; mais si l'on n'a pas obtenu de résultat au bout de ce temps, il nous paraît...

Bibliographic information