Gazette littéraire de l'Europe, Volume 97, Issue 5

Front Cover
1780
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 107 - Sciences, & fe trouvant à portée de dispofer d'un fonds propre à donner un prix tous les deux ans, a réfolu, en 1777 , de joindre un prix de phyfique aux prix de mathématique qu'elle eft dans l'ufage de décerner annuellement...
Page 151 - Lqrfque nous voulons exprimer ce que nous fentons , nous employons , dans nos paroles , des tons hauts ou bas , graves ou aigus , forts ou foibles , lents ou précipités , courts ou de quelque durée. Si ces tons font réglés par les lu ; fi les inftrumens foutiennent la voix , & ne font entendre ces tons , ni plutôt , ni plus tard qu'elle ; fi chacun des huit fortes de fons a été mis au ton qui lui convient...
Page 35 - Francs s'attribuèrent la même autorité ;& jusqu'au i2e. fiecle, la barbe "longue & les mouftaches furent interdites aux ferfs & aux villains. Après l'abolition de la fervitude , porter la barbe ou ne la pas porter, devint une affaire de mode. Philippe-Augufte fe fit rafer, & François I reprit la barbe, que Henri IV a portée le dernier. Louis XIII & Louis XIV étant montés fur le trône à l'âge où l'on n'a point encore de 3
Page 42 - Ce premier établissement ayant eu un succès considérable, Hindret forma, en 1666, une compagnie qui, sous la protection royale , fit faire de si rapides progrès à sa manufacture , que six ans après...
Page 39 - Cette chauffure finguliere fut appellée fauliers à la Poulaine , fans doute du nom de fon inventeur. ( * ) Charles V la profcrivit ; on lui vit fuccéder , fous Charles VI , les fouliers faits en bec de canne , qui furent , à leur tour, remplacés par des fouliers d'un pied de large. Sous Louis XI , on vit encore renaître la vogue des fouliers à la Poulaine ; mais elle ne fut que paffagere. Les fouliers bourgeois ayant ceffé d'être pointus , devinrent ronds par le bout , & .furent faits de...
Page 31 - ... gentilshommes. ... •„•.• Cette coutume de coucher plufieurs enfemble fut introduite dans les beaux jours de la Chevalerie. Alors les preux Chevaliers , accoutumés à partager leur tente , leur lit &. leur table avec leurs...
Page 214 - Temps , pour l'année commune 1782 , publiée par l'ordre de l'Académie Royale des Sciences, & calculée par M. Jeaurat , de la même Académie.
Page 216 - Intrigue du Cabinet, fous Henri IV •*-' & Louis XIII , terminée par la Fronde , par M.
Page 25 - Noos avons vu avec l'auteur, les François commencer, s'il eft permis de s'exprimer ainfi , par dévorer en vrais fauvages les mets les plus greffiers & les moins propres à flatter le...
Page 47 - Dames commenceren: à fe frifer, & leur frifure fut furmomée d'une petite toque h l'efpagnole. Sous Henri II, la frifure fit des progrès ; les cheveux des Dames furent arrangés en petites boucles des deux côtés de la tête, ou relevés en toupet bouclé d'une oreille à l'autre. Cette mode continua fous Charles IX; & fous les règnes fuivants , on entremêla les boucles avec des rangs de perles & de pierreries.

Bibliographic information