Gazette médicale d'orient

Front Cover
Société impériale de médecine de Constantinople, 1862
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 76 - Cà8 sangsues derrière chaque oreille. 11 est entendu qu'on n'aura recours à ces moyens qu'autant qu'il n'y aurait pas de médecin présent; car dans le cas contraire, ce serait à lui à décider s'il faut tirer du sang, en quelle quantité, sur quel point, et par quel moyen. ASPHYXIÉS PAR LES...
Page 144 - C'est un lest pour l'estomac plutôt qu'une nourriture, et l'on ne s'en sert communément que dans les temps de disette. Cependant, cette argile a une telle action sur le principal organe de la digestion, que l'on voit des Indiens vivre des mois entiers sans autres ressources. Ils la font frire quelquefois dans l'huile de sézé, et alors elle peut offrir quelques parties réellement substantielles. Il n'est pas rare de rencontrer des individus dont le goût pour la glaise est devenu tellement prononcé,...
Page 18 - Le médecin qui a l'espoir d'extraire du corps de la femme enceinte décédée un enfant dans des conditions d'aptitude à la vie extrautérine, peut et doit même, médicalement partant, pratiquer l'opération césarienne, en observant les principes de la science et les règles de la chirurgie.
Page 168 - Au bout d'une heure, angoisse, cardialgie, puis des lypothymies qui, pendant trois heures, se succédèrent à courts intervalles, à la grande épouvante de la famille. Heureusement, quelqu'un ayant profité d'un moment de calme pour faire prendre un potage à la petite malade, il en résulta des vomissements qui, au bout de cinq heures, mirent un terme à cette scène alarmante.
Page 73 - Immédiatement après ces premiers soins, qui n'occuperont que quelques instants, le noyé doit être enveloppé, suivant la rigueur de la saison , de couvertures, ou , à défaut de couvertures, de foin ou de paille, et transporté au bureau de secours promptement et sans secousses. Pendant ce transport, la tête et la poitrine seront placées et maintenues dans une position plus élevée que le reste du corps ; la tête restera libre et le visage découvert. Des secours à donner lorsque le noyé...
Page 45 - Nul ne pourra exercer la pharmacie, ouvrir une officine, préparer, vendre ou débiter aucun médicament s'il n'a été reçu maître en pharmacie à l'Ecole Impériale de médecine ou dans une université d'Europe et si, en outre, il n'a obtenu un permis ad hoc délivré par ladite école.
Page 73 - On peut même , immédiatement après le repêchage du noyé, pour mieux faire sortir l'eau, placer à différentes reprises la tête un peu plus bas que le corps, mais il ne faut pas la laisser chaque fois plus de quelques secondes dans cette position *. 2° Pendant cette opération , qui ne...
Page 72 - Les personnes asphyxiées ne sont souvent que dans un état de mort apparente. 2° Pour les personnes étrangères à la médecine, la mort apparente ne peut être distinguée de la mort réelle que par la putréfaction. 3°...
Page 121 - Les commissions sont nommées sur la désignation du bureau ou au scrutin toutes les fois qu'il est réclamé par dix membres au moins. Quel que soit le mode de nomination, le dernier membre nommé reçoit les pièces que la commission doit examiner, et c'est lui qui est chargé delà faire convoquer.
Page 168 - ... par exemple, d'ajouter, comme cela est arrivé, du calomel dans un loch préparé avec des amandes amères. Mais ce n'est pas seulement dans le mortier du pharmacien ou dans le flacon sortant de son officine que ces actions chimiques peuvent se produire, elles peuvent avoir lieu également au sein de l'économie, ainsi que le montre le fait suivant, dont les dangers, pour avoir déjà été signalés, ne méritent pas moins d'être rappelés à l'attention. M.

Bibliographic information