Glossaire de la Vallée d'Yères pour servir a l'intelligence du dialecte Haut-Normand et a l'histoire de la vieille langue française

Przednia okładka
Brenier, 1876 - 344
 

Co mówią ludzie - Napisz recenzję

Nie znaleziono żadnych recenzji w standardowych lokalizacjach.

Wybrane strony

Spis treści

Inne wydania - Wyświetl wszystko

Kluczowe wyrazy i wyrażenia

Popularne fragmenty

Strona 227 - Si je ne puis au printemps arriver, Je suis taillé de mourir en yver, Et en danger, si en yver je meurs, De ne veoir pas les premiers raisins meurs.
Strona 95 - Lorsqu'elle avait fait son ouvrage, elle s'allait mettre au coin de la cheminée, et s'asseoir dans les cendres, ce qui faisait qu'on l'appelait communément dans le logis Cucendron...
Strona 233 - Ce vieux pâtre en gardant ses vaches dans les bois ? Si le chef d'une ferme, ou la mère, ou la fille, Si quelque membre enfin décède en la famille, Les ruches qui chantaient aux deux côtés du seuil Sont couvertes de noir, en signe, d'un grand deuil : Aux pleurs de la maison, à toutes ses prières On veut associer ce peuple d'ouvrières. Au contraire, à la ferme, un matin fortuné, Qu'après neuf mois d'attente arrive un...
Strona 242 - Lever à cinq , dîner à neuf , Souper à cinq, coucher à neuf, Font vivre d'ans nonante et neuf.
Strona xiv - On ne connaît bien une langue que quand on la rapproche d'une autre de même origine.
Strona 56 - Tot en jur sunt semons de plaiz,* Plaiz de forez, plaiz de moneies, Plaiz de purprises, plaiz de veies, Plaiz de...
Strona 24 - Quant aux volontés souveraines De Celui qui fait tout, et rien qu'avec dessein, Qui les sait, que lui seul? Comment lire en son sein? Aurait-il imprimé sur le front des étoiles Ce que la nuit des temps enferme dans ses voiles?
Strona 248 - Ne craignez point à les battre , Ces godons, panches à pois ; Car ung de nous en vault quatre, Au moins en vaut-il bien troys. 0. BASSELIN, Vaux-de-V ire.— Étude sur Basselin de M. Gasté, p. 14. Au XVII...
Strona 158 - C'est un barbarisme très-commun dans « la langue, et qui provient d'une erreur très-commune
Strona 274 - Tyran, ils veulent faire que les biens soyent à eux, et ne se souviennent pas , que ce sont eux, qui luy donnent la force, pour oster tout à tous, et ne laisser rien , qu'on puisse dire estre à personne.

Informacje bibliograficzne