Glossaire Vaudois

Front Cover
Georges Bridel, 1862 - French language - 301 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 150 - Il est si jeune, que si on lui tordait le nez, il en sortirait encore du lait. Qui le lordroit le nez, il en sorliroilcncore du liiict. (Comédie de» Prorcrbes. 163i). El. Ti fais l'suli, ni si l'on t'sitoirdcf ti narenne , i n' vainreut qu
Page 133 - ... pis, à vivre, en la soutenant, aussi misérable que pourront le rendre d'insolents rebelles. (Guizot.) Dabei findet sich sehr häufig das von der Grammatik verworfene pire. Demandez quelle heure il est à un homme qui vous réponde: II est onze heures-z-un quart, ou onze heures-z-et demie; vous en concluez à l'instant que vous avez affaire à quelqu'un de petite éducation, et ce qui est pire, à un sot. (Fr. Wey.) Arnaud parle de relèvement d'une âme à la pensée de Dieu; le mot n'a pas...
Page 145 - Recherches sur les langues anciennes et modernes de la Suisse, et principalement du pays de Vaud; Genève, 1758, in-8°; — Théologie astronomique de W.
Page 18 - Je m'en suis allé, tu t'en es allé, il s'en est .allé, elle s'en est allée, nous nous en sommes allés, vous vous en êtes allés, ils s'en sont allées, I have gone away, &c.
Page 213 - Ce n'est pas le tout que des choux, il faut encore de la graisse. C'est-à-dire, qu'on n'a qu'une partie des choses nécessaires pour venir à bout de quelqu 'entreprise.
Page 67 - Toutes en un tas comme pelotes, A petit feu de chenevottes Tôt allumées, tôt éteintes; Et jadis fûmes si mignottes! Ainsi en prend à maints et maintes.
Page 36 - Border un lit , Engager le bout des draps et de la couverture entre le bois de lit et la paillasse, ou le matelas. En termes de Marine , Border un bâtiment , Revêtir sa membrure de bordages. Border les avirons, Les mettre sur le bord d'un bâtiment à rames , prêts à nager.
Page 109 - Montfaucon , chap. iv, dans les Mémoires et documents publiés par la Société d'histoire de la Suisse romande, t.
Page 25 - Remarque. Si ne peut qualifier les locutions adverbiales. On ne doit donc pas dire: il était si en peine, si en colère, si à l'aise, il est venu si- à propos ; il faut dire: il était si PORT en peine, si FORT en colère, si BIEN à son aise ; il est vcnu si BIEN à propos.
Page 25 - Si ne peut qualifier les locutions adverbiales. On ne doit donc pas dire : il était si en peine, si en colère, si à l'aise, il est venu si à propos ; il faut dire : il était si FORT en peine, si FORT , en colère, si BIEN à son aise ; il est venu si BIEN à propos.

Bibliographic information