Gouverner selon de Gaulle

Front Cover
Fayard, Sep 10, 2008 - Literary Criticism - 418 pages
0 Reviews

Pierre Lefranc est le dernier des grands compagnons de route de Charles de Gaulle. Un rebelle, lui aussi, qui a participé à toute l’épopée gaullienne, des débuts de la Résistance aux dernières heures du pouvoir. Devenu son collaborateur direct à l’Élysée, Pierre Lefranc a eu le privilège de pouvoir observer l’homme de Gaulle, d’analyser sa façon de diriger, de suivre au plus près le cheminement d’une pensée haute et exigeante qui a bouleversé le destin de la France.
De son dialogue vif et sans détour avec la journaliste Geneviève Moll émerge un portrait du Général riche d’anecdotes et de révélations. Derrière la figure de l’homme d’État hors du commun, on découvre un personnage affable, urbain, timide parfois et souvent plein d’humour. On le voit surtout diriger la France avec une hauteur de vues, un sens de l’innovation politique et sociale qui s’imposent plus que jamais comme un modèle, cinquante ans après la création de la Ve République.
Alors que la direction de la France semble aujourd’hui si confuse et incohérente, regarder Charles de Gaulle gouverner est une leçon toujours riche d’enseignements.

Geneviève Moll, journaliste de la presse écrite, a été aussi rédactrice en chef des journaux de France 2. Elle est l’auteur de biographies de François Mitterrand, Yvonne de Gaulle, Françoise Sagan, d’un livre sur le monde arabe avec l’ancien secrétaire de la Ligue arabe, Chedli Klibi, et d’un thriller Une chambre au Vatican.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2008)


Geneviève Moll, journaliste de télévision, spécialiste des questions littéraire, a été la biographe d’Yvonne de Gaulle et de Françoise Sagan, entre autres.


Né en janvier 1922, Pierre Lefranc est l’un des organisateurs de la manifestation des étudiants aux Champs-Élysées le 11 novembre 1940. Il est blessé par une grenade et emprisonné. Il gagne la zone libre et participe à la création du mouvement de Résistance « Liberté ». Evadé de France par l’Espagne pour rejoindre le Général de Gaulle, il parvient en Angleterre après six mois d’incarcération. Il sort du Saint-Cyr de la France Libre en 1944 et se porte volontaire pour être parachuté dans un maquis. Il fait ensuite la campagne de France et d’Allemagne. Après la guerre, en 1947, il quitte une situation dans le privé pour se mettre à la disposition du Général qui vient de fonder le RPF. D’abord Chef de cabinet à la Présidence du conseil en 1958, il sera Chargé de mission puis Conseiller technique à la Présidence de la République jusqu’en 1963. Nommé Préfet en poste, il est rappelé en 1965 et chargé de la campagne pour le renouvellement du mandat du Général par élection au suffrage universel direct . En 1971 le Général lui confie la création de l’Institut Charles de Gaulle dont il assurera la transformation en Fondation en 1992.

Bibliographic information