Grammaire comparée des langues indo-européennes: comprenant le sanscrit, le zend, l'arménien, le grec, le latin, le lithuanien, l'ancien slave, le gothique et l'allemand, Volume 4

Front Cover
Imprimerie nationale, 1889 - Indo-European languages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 361 - vu également que pasu-vîra peut signifier «les troupeaux et les hommes». Mais il traduit, d'accord avec Nériosengh : «car il a, sous son règne, affranchi de la mort les mâles des troupeaux, de la sécheresse les eaux et les arbres». J'accorde que dans
Page 208 - mais il est plus aisé que le ciel et la terre passent, qu'il ne tombe un seul point de la
Page 194 - de». Ainsi dans cette phrase de Matthieu 3 : «prenez garde de ne pas faire votre aumône devant les hommes pour en être regardés », le grec
Page 404 - si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre père céleste vous pardonnera aussi
Page xxix - couches les plus profondes du langage. Quand on prend, par exemple, les anciennes prépositions de notre famille de langues, on constate, à côté d'un remarquable accord des formes, une notable divergence des significations. Souvent aussi, le même mot, qui est adverbe dans une langue, se trouve employé comme préposition, ou comme conjonction, ou comme préfixe dans une autre; c'est ainsi que l'adverbe grec
Page 291 - an dans son pluriel oxen, qui n'est pas autre chose, quant à sa forme, que le thème sanscrit ûksan un peu altéré : nous avons de même en allemand, aux cas obliques du singulier et à tous les cas du pluriel, ochsen. En anglais, l'ancien suffixe formatif a l'air d'être l'expression du nombre, parce qu'il n'est plus employé qu'au pluriel. Il en est de même pour

Bibliographic information