Grammaire de la langue d'oïl; ou, Grammaire des dialectes français au XIIe et XIIIe siècles, suivie d'un glossaire contenant tous les mots de l'ancienne langue qui se trouvent dans l'ouvrage, Volume 1

Front Cover
C. Reinwald, 1853 - French language
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Pro Deo amur et pro Christian poblo et nostro commun salvament, d'ist di in avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvarai eo cist meon fradre Karlo et in...
Page xii - Tristan. Recueil de ce qui reste des poèmes relatifs à ses aventures composés en françois, en anglo-normand et en grec, dans les Xne et xme siècles, publié par Francisque Michel ; Londres et Paris, 1835-38 ; 3 vol.
Page 236 - ... nonseulement analogie de forme, mais encore de signification. En effet, le conditionnel désigne un avenir au point de vue du passé, comme le futur désigne un avenir au point de vue du présent (de la personne qui parle).
Page viii - Grammaire comparée des langues de l'Europe latine, dans leurs rapports avec la langue des troubadours, Paris, Didot, 1821 (t.
Page 20 - Lodhuvigs sagrament, que son fradre Karlo jurat, conservat, et Karlus meos sendra de suo part non lo stanit, si io returnar non l'int pois, ne io ne neuls cui eo returnar int pois, in nulla aiudha contra Lodhuwig nun li in er.
Page 177 - Pur sun seignor deit hom susfrir destreiz E endurer e granz chalz e granz freiz, Sin deit hom perdre e del quir e del peil. Or guart chascuns que granz colps i empleit Que malvaise cançun de nus chantet ne seit! 1015 Paien unt tort e chrestïens unt dreit. Malvaise essample n'en serat ja de mei.
Page 154 - Nous aiderons, conseillerons et conforterons loialment l'un l'autre . . . ensi com chius de nous, ki besoing en ara, en requerra l'autre... et s'il avient ke aucuns de nous fait aiuwe à l'autre par host, che sera sans le frait de celui qui on aidera, et se on fait aiuwe par chevauchie, chis qui on aidera pourverra et estoffera le chevauchie à son frait.
Page 344 - Veire Paterne, hoi cest jor me defend, Ki guaresis Jonas tut veirement De la baleine ki en sun cors l'aveit, E espar(i)gnas le rei de Niniven, E Daniel del merveillus turment 3105 Enz en la fosse des leons o fut enz, Les .III.
Page 56 - A quel gent feront nos semblanz, les hommes de ceste génération , ou à quel gens ewerons nos ceos , cui nos veons estre si ahers et si enracineiz ens terriens solas et ens corporiens , k'il départir ne s'en puyent ? — Certes semblant sunt à ccos , ki plungiet sunt en aucune grant awe, et ki en péril sunt de noier : les varoyes k'il ceos tienent , ke s...
Page iv - ... tenté de ne demander qu'aux langues primaires; remonter, autant que possible, aux radicaux primitifs et indiquer les changements qu'ils ont subis avant de se constituer définitivement: tel est le but de ce travail. Mon livre est sorti tout entier des sources originales. Cependant je dois beaucoup à quelques-uns de nos savants modernes. C'est un devoir pour moi de le dire, c'est un bonheur pour leur disciple de nommer les maîtres qui lui ont servi de guide. Les amis de la mémoire de ceux...

Bibliographic information