Grammaire de la langue d'oil ou grammaire des dialectes français aux douzième et treizième siècles, suivie d'un glossaire, Volume 1

Front Cover
F. Schneider, 1853
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Pro Deo amur et pro Christian poblo et nostro commun salvament, d'ist di in avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvarai eo cist meon fradre Karlo et in...
Page 20 - Karlus meos sendra de suo part non los tanit, si io returnar non Tint pois: ne io ne neuls, cui eo returnar int pois, in nulla aiudha contra Lodhuuig nun li iv er.
Page 236 - Burguy (Grammaire, 1. 1, p, 236) dit que le conditionnel désigne un avenir au point de vue du passé, comme le futur désigne un avenir au point de vue du présent.
Page xii - Tristan. Recueil de ce qui reste des poèmes relatifs à ses aventures composés en françois, en anglo-normand et en grec, dans les Xne et xme siècles, publié par Francisque Michel ; Londres et Paris, 1835-38 ; 3 vol.
Page 177 - Pur sun seignor deit hom susfrir destreiz E endurer e granz chalz e granz freiz, Sin deit hom perdre e del quir e del peil. Or guart chascuns que granz colps i empleit Que malvaise cançun de nus chantet ne seit! 1015 Paien unt tort e chrestïens unt dreit. Malvaise essample n'en serat ja de mei.
Page 227 - Cette forme arent, qui s'était conservée dans certaines localités de la langue d'oïl, fut rémise en usage par quelques auteurs du XVIe siècle. Rabelais, entre autres, s'en est constamment servi. La première personne du singulier du passé défini des verbes de la...
Page 16 - Bar -le -Duc, de Rheims et du cours de la Marne, ,,il se partageait la Champagne avec le picard. Il redescendait ,,par Paris vers Chartres, et côtoyait le langage normand, en ,, empiétant, à l'ouest de l'Orléanais, sur la lisière du Maine.
Page 20 - Karlo et in aiudha et in cadhuna cosa, si cum om per dreit son fradra salvar dist, in o quid il mi altresi fazet, et ab Ludher nul plaid numquam prindrai, qui meon vol eist meon fradre Karle in damno sit.
Page 257 - Ce ne me puet pas garantir Garantir las en quel manière Ne me fist Diex bonté entière Qui me dona sens et savoir Et me...
Page 14 - ... trouvères; par malheur pour la science, la mort vint le surprendre au milieu de ses travaux et son ouvrage resta imparfait. Néanmoins ses données sont en général fort exactes, et j'en ai souvent profité. Les règles grammaticales étaient les mêmes pour tous les dialectes de la langue d'oïl: tous, sans exception, étaient régis par la même grammaire.

Bibliographic information