Guichardin, historien et homme d'État italien au XVIe siècle: Étude sur sa vie et ses oeuvres, accompagnée de lettres et de documents inédits

Front Cover
C. Albessard & Bérard, 1862 - 436 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 223 - État, des gens distingués par la naissance, les richesses ou les honneurs; mais s'ils étaient confondus parmi le peuple, et s'ils n'y avaient qu'une voix comme les autres, la liberté commune serait leur esclavage, et ils n'auraient aucun intérêt à la défendre, parce que la plupart des résolutions seraient contre eux. La part qu'ils ont à la législation doit donc être proportionnée aux autres avantages qu'ils ont dans l'État : ce qui arrivera s'ils forment un corps qui ait droit d'arrêter...
Page 318 - J'ay aussi remerqué cecy, que de tant d'âmes et effects qu'il juge, de tant de mouvemens et conseils, il n'en rapporte jamais un seul à la vertu, religion et conscience, comme si ces parties là...
Page 111 - Ainsi l'Église n'ayant jamais été assez forte pour pouvoir occuper toute l'Italie, et n'ayant pas permis qu'un autre s'en emparât, est cause que cette contrée n'a pu se réunir sous un seul chef et qu'elle est demeurée asservie à plusieurs princes ou seigneurs ; de là ces divisions et cette faiblesse, qui l'ont réduite à devenir la proie nonseulement des barbares puissants, mais du premier qui daigne l'attaquer. C'est à l'Église que l'Italie a cette obligation, et non à d'autres.
Page 319 - ... peult avoir saisi les hommes si universellement, que quelqu'un n'eschappe de la contagion. Cela me faict craindre qu'il y aye un peu du vice de son goust ; et peult estre advenu qu'il ayt estimé d'aultruy selon soy.
Page 318 - Quant à la partie dequoy il semble se vouloir prévaloir le plus, qui sont ses digressions et discours, il y en a de bons et enrichis de beaux...
Page 318 - ... et d'effects qu'il iuge, de tant de mouvements et conseils, il n'en rapporte iamais un seul à la vertu, religion et conscience, comme si ces parties là estoient du tout...
Page 317 - ... sont vrais, simples et vigoureux. A tous ces mérites il ajoute le ton chagrin et morose d'un homme fatigué des innombrables misères auxquelles il a assistè, trop morose, selon moi, car l'histoire doit rester calme et sereine, mais point choquant, parce qu'on y sent, comme dans la sévérité sombre de Tacite, la tristesse de l'honnéte homme.
Page 420 - Ibrtuna col duca : et io per me ne son resolutissimo , si per la obligationi che ho con la casa sua , come per l'interesse mio, che so non mi posso fidare di questi ribaldi ; nè cosa alcuna mai mi potrebbe persuadere il contrario , che so che m
Page 383 - ... fine , movendo il parlare vostro , donde meglio vi parrà , li narrerete brevemente li pericoli che ci soprastanno et li minacci che ci sono stati facti , non specificando perô persona alchuna.
Page 390 - ... la grandezza di molti e infiniti benefici che tu medesimo riconosci avere ricevuti da Dio, lo essere di tanto intelletto che tu conosci la vanità di questa vita, quanto e...

Bibliographic information