Guide à Londres et à l'Exposition universelle de 1962, par un cosmopolite

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 178 - ... cœur s'échauffe ainsi que la pensée, et l'on se croit en présence de leur assemblée imposante, on se croit sous le regard de ces maîtres incontestés, qu'on admire, qu'on révère et qu'on aime. Là sont réunis, groupés, pressés dans un étroit espace, presque tous les écrivains qui ont illustré la riche et puissante littérature anglaise, et que nous connaissons au moins par les travaux de nos traducteurs et de nos critiques : le vieux Ben-Johnson, Chaucer, appelé l'Ennius anglais,...
Page 201 - Mais quel corps d'enfant ! quelle grâce naïve et touchante ! quel mouton plein d'amour et de bonté ! et comme cette scène innocente est bien disposée dans un paysage solitaire ! comme elle se détache gracieusement sur un fond obscur de rochers et de broussailles ! On ne peut rien voir de plus doux aux yeux, de plus doux à l'âme. Si l'on regrette quelque chose, après une longue contemplation, c'est que saint Jean ne soit guère qu'un bel et aimable enfant, plein d'enjouement, de grâce et...
Page 229 - ... les uns grands pour contenir le vin, l'huile, la cire, les autres petits pour les parfums et les pommades; des vases de bronze et des instruments d'agriculture, socs de charrue, jougs de bœufs, roues, échelles, cordes, outils (33-35); des armes...
Page 178 - ... critiques. On regrette l'absence de Swift, de Fielding, de Hume, de Richardson ; mais, parmi les plus grands, il ne manque guère que quatre hommes, deux des temps passés, deux des temps modernes : d'une part Roger Bacon, le fameux moine , et François Bacon , le grand chancelier; d'autre part, Byron et Walter Scott.
Page 287 - ... capitaux. Elle est le caissier du gouvernement, de même que les banquiers sont les caissiers du public. Elle est chargée d'opérer le recouvrement du revenu pour le compte de la trésorerie et de verser dans les mains des comptables les fonds dont la trésorerie a ordonnancé les payements ; elle sert les intérêts de la dette. Pour prix de ces fonctions , qui entraînent des frais considérables, et qui engagent d'ailleurs la responsabilité de la Banque , le trésor lui paye une indemnité...
Page 237 - ... flèches, quelquefois à la manière des Parthes, l'étendard portant le Férouher, des prisonniers conduits les mains liées, des morts dévorés par les aigles ou les vautours. Dans les autres, la ville assiégée est d'habitude entourée d'eau ; elle a...
Page 177 - Devant les effigies des rois et des politiques, on n'éprouve qu'une curiosité froide ; mais au milieu de cette académie funéraire et silencieuse, parmi ces hommes dont le souvenir est toujours vivant, dont on peut même évoquer la présence, et qui parlent encore dans leurs ouvrages, le cœur s'échauffe ainsi que la pensée, et l'on se croit en présence de leur assemblée imposante, on se croit sous le regard de ces maîtres incontestés, qu'on admire, qu'on révère et qu'on aime. Là sont...
Page 229 - Il y a d'abord une infmité de figurines représentant toutes les divinités que nous avons nommées précédemment, et dans une foule de substances diverses, argent, bronze, pierre calcaire, pierre à sablon, pierre noire, lapis-lazuli, faïence, bois peint, composition vitrifiée, etc. Généralement les yeux de ces figurines sont en or, en argent, en émail, en pierres fines. Avec ces statuettes de dieux sont des statuettes d'une foule de rois, de reines, de prêtres, d'officiers de tout emploi,...
Page 181 - Le toit s'appuie sur une charpente composée de diverses courbes, qui, s'élançant aussi légères que gracieuses de la frise des murs de pierre, vont former à leur jonction une espèce de voûte en ogive. Des anges supportent des...
Page 237 - ... le Siége d'une ville par un roi que l'on croit être AssurAkbal I, une Bataille d'Assur-Akbal III contre les Susiens, le Triomphe de ce roi après sa victoire , et l'Érection d'un Taureau colossal par une foule d'esclaves aux ordres de Sennachérib. Une autre espèce de sujets souvent traités , ce sont des chasses, soit au lion, soit au taureau sauvage, à coups de flèches et de lances. Le roi est alors dans son chariot, avec ses musiciens, recevant l'offrande des victimes. Enfin, toujours...

Bibliographic information