Gwerziou Breiz-Izel: Chants populaires de la Basse-Bretagne, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 123 - Monsieur saint Jacques le bienheureux, Je voulais aller à votre maison: Je vous ferai un présent Qui sera beau le jour de votre pardon. Je vous donnerai une ceinture de cire, Qui fera le tour de toute votre terre; Le tour de votre maison et du cimetière, Et de toute votre terre bénite; Qui fera une ou deux fois le tour de votre maison, Et viendra se nouer au crucifix.
Page 129 - En arrivant à Moncontour, Elle a fait trois fois le tour de l'église ; Elle a fait trois fois le tour de l'église, Et on aurait pu la suivre aux traces de son sang ; De ses genoux coulait le sang, Et de ses yeux tombaient les larmes ! — Monsieur saint Mathurin le bienheureux, Je ne puis entrer dans votre maison, Car bien closes sont vos portes, Et vos fenêtres aussi — Elle avait à peine fini de parler, Que les cloches se sont mises à sonner; Et tout le monde disait dans le pays : — Encore...
Page 407 - Le ludee, vous l'entendez, Aussi blonds que l'or sont vos cheveux ; Mais fussent-ils plus blonds de moitié, Vous n'aurez pas Philippe Olivier. Il est allé à Guingamp, depuis jeudi, Pour recevoir les Ordres. Et comme il s'en retournait avec les Ordres, La petite Jeanne était sur le seuil de sa maison...
Page 114 - Qui avait l' cœur couvert de sang. • Ah! tiens-le bien, ma chère femme, Ah! tiens-le bien entre tes bras, Celui qui m'a mis au trépas. Garde-le bien, ma chère femme; Garde-le bien toute ta vie; Moi, je m'en vais dans I...
Page 48 - Et ça pour un maudit péché Que nous avons commis ensemble. — Oh! dites-moi, dites, ma mie, Ne peut-on pas vous soulager Avec quelques messes à dire Ou quelques vigiles à chanter? — Oh ! non mon bel ami, oh ! non, Oh! non, ne m'en faites pas dire; Tant plus prieras ton Dieu pour moi, Et tant plus souffrirai martyre. Tu diras à ma sœur Marguerite Qu'ell' ne fasse pas comme moi, Que jamais ell' ne se promène Sur le soir, dans les grands bois...
Page 127 - Et je vuus ferai un présent, Qui sera beau, le jour de votre pardon. « Je vous donnerai en présent Un calice d'or et un ostensoir; « Je vous donnerai une bannière blanche Avec sept clochettes d'argent à chaque extrémité ; « Je vous donnerai une ceinture de cire Qui fera trois fois le tour de votre terre ;
Page 48 - Et voila la belle arrivée. — Oh! la belle, la belle, où avez-vous été Que vos fraîches couleurs en ont si fort changé ? — Ce sont les diables des enfers Qui ont ainsi rongé mes membres, Et ça pour un maudit péché Que nous avons commis ensemble.

Bibliographic information