Heinrich Heine's sämmtliche werke: Supplement

Front Cover
Adolf Strodtmann, Eduard Engel
Hoffmann und Campe, 1884
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 75 - Full many a gem of purest ray serene The dark unfathom'd caves of ocean bear : Full many a flower is born to blush unseen, And waste its sweetness on the desert air. Some village- Hampden, that, with dauntless breast, The little tyrant of his fields withstood, Some mute inglorious Milton here may rest, Some Cromwell guiltless of his country's blood. Th...
Page 318 - J'ai passé un terrible hiver, et je suis étonné de n'avoir pas succombé. Ce sera pour une autre fois. Je suis enchanté de ce que vous me dites de madame votre fille; ça est jeune et rétablissable.
Page 318 - Les jolies femmes se retournent quand je passe dans les rues; mes yeux fermés (l'œil droit n'est plus ouvert que d'un huitième), mes joues creuses, ma barbe délirante, ma démarche chancelante, tout cela me donne un air agonisant, qui me va à ravir!
Page 333 - What a wretchedness. I am so ill. ' My brain is full of madness, and my heart is full of sorrow
Page 316 - Cela ne m'empêcherait pas de venir dîner chez vous aujourd'hui, vu que ma dépouille mortelle m'a survécu; mais je souffre dans ce moment d'une migraine posthume assez fastidieuse. Je ne peux pas venir, et soyez persuadée que je le regrette beaucoup ; vous savez ce que c'est que la migraine, ce petit enfer qu'on porte dans le cerveau.
Page 41 - Un jour, le bruit du crayon fut remplacé par celui d'un rire cruel, un rire de vengeance assouvie. Je regardai Henri Heine. "Je les tiens", fit-il. "Morts ou vifs, ils ne m'échapperont plus. Gare à qui lira -ces lignes, s'il a osé s'attaquer à moi! Heine ne meurt pas comme le premier venu, et les griffes du tigre survivront au tigre lui-même.
Page 40 - II est mal, il ne se soutient plus que par l'énergie de la volonté et par l'impétueux désir d'achever la rédaction des Mémoires, qui devront à la fois fournir la justification de ses actes et le complément de son oeuvre.
Page 315 - ... autre chose que des produits de notre imagination, qu'ils n'habitent pas les éléments, mais seulement le cerveau de l'homme... ; cependant, depuis avant-hier, je crois à la réalité de leur existence. ... Ce pied que j'ai vu avant-hier ne peut appartenir qu'à un d...
Page 40 - Que de fois j'ai trouvé Heine couvrant les grandes feuilles de papier blanc éparses devant lui, de ces vigoureux caractères, dont la formé seule traliissait l'audace et la netteté de sa pensée!

Bibliographic information