Hincmar De ordine palatii: texte latin

Front Cover
F. Vieweg, 1885 - France - 97 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 75 - Les lieux destinés à- la réunion des seigneurs étaient divisés en deux parties, de telle sorte que les évêques, les abbés et les clercs élevés en dignité pussent se réunir sans aucun mélange de laïques. De même les comtes et les autres principaux de l'État se séparaient, dès le matin, du reste de la multitude, jusqu'à ce que, le...
Page 27 - L'archi-chancelier lui était uni ; on le nommait autrefois a secretis ; il était préposé à des officiers qu'on choisissait sages, intelligents et dévoués, tels qu'ils rédigeassent les préceptes royaux sans se laisser aller à la vénalité et à l'amour du gain, et capables de garder fidèlement les secrets qu'on leur confiait. A la suite de l'apocrisiaire et de l'archi-chancelier, le palais sacré comprenait encore dans son organisation d'autres fonctionnaires ; c'étaient le chambrier,...
Page 56 - In quo placito generalitas universorum majorum tam clericorum quam laicorum conveniebat: seniores propter consilium ordinandum, minores propter idem consilium suscipiendum et interdum pariter tractandum, et non ex potestate, sed ex proprio mentis intellectu vel sententia confirmandum ; caeterum autem propter dona generaliter danda (so ist wohl abzutheilen) ; c.
Page xxxvii - Nous lisons dans l'histoire sacrée des Rois que les princes des prêtres , quand ils consacraient les rois par l'onction sainte , posaient sur leur tête une couronne symbolisant la victoire et leur mettaient dans la main le livre de la Loi, afin qu'ils sussent qu'il était de leur devoir de se gouverner eux-mêmes , de corriger les mauvais et de maintenir les bons dans la voie droite. Comme le bienheureux pape Gélase le démontre dans sa lettre à l'empereur Anastase , en s'appuyant sur les Saintes...
Page xlii - Habet quippe ordo sacerdotalis leges divinitus promulgatas, qualiter quisque ad culmen regiminis, videlicet episcopatus, venire debeat, atque ad hoc recte perveniens qualiter vivat, et bene vivens qualiter doceat, et recte docens, infirmitatem suam quotidie quanta...
Page 52 - XXIX. Secunda Divisio est, qua totius Regni status, anteposito, sicuti . semper et ubicumque, omnipotentis Dei iudicio, quantum ad humanam rationem pertinebat, conservan videbatur, haec est. Consuetudo autem tune temporis talis erat, ut non saepius, sed bis in anno placita duo tenerentur.

Bibliographic information