Histoire abrégée des traités de paix: entre les puissances de l'Europe, depuis la paix de Westphalie

Front Cover
Chex Gide fils, 1818 - Treaties
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 44 - ... de ces deux États1; et George Potemkin qui 1 « Pressé des deux côtés par les Polonais et par les Suédois, Ivan IV, disent de Koch et F. Schoell (Histoire abrégée des traités de paix, t. XII, p. 44), s'était jeté entre les bras du pape, auquel il avait envoyé une ambassade , en promettant de travailler à la réunion de l'Église russe avec celle de Rome , si le souverain pontife voulait interposer sa médiation pour lui procurer la paix. « apporta à Moscou, en 1G1 1, l'affligeante...
Page 157 - Suède laprovince d'Iemptie avec la partie de l'Heriédalie , qui est située en deçà des montagnes du côté de la Suède ; elle lui cède de même l'île de Gottland avec la ville de Wisby et les îles en dépendantes; l'île d'Oesel avec la ville d'Arnsbourg et ses dépendances; enfin le Danemark remettra à la Suède, à titre d'hypothèque et de gage , pour les franchises et libertés accordées à la...
Page 346 - Finlande, ainsi qu'à ses biens paternels, et il déclare qu'il retranchera les armes de la Suède du sceau du roi et de la république de Pologne. 2° Le roi et les États du royaume de Pologne et du grandduché de Lithuanie cèdent à la Suède toute la Livonie Transdunienne, ainsi que l'ile de Riinen.
Page 302 - ... se composa d'une réunion brillante d'hommes d'état du premier mérite. Antoine de Lombres, seigneur de Herbingen, Loos et La Cloye , un des plus habiles négociateurs de son temps, y remplit les fonctions de médiateur au nom de Louis XIV ; mais il ne fut pas reconnu en cette qualité par les ministres de l'empereur, tant parce que la médiation de la France leur étoit suspecte, que parce qu'ils ne vouloient pas accorder le premier pas à M. de Lombres, comme ils auroient été obligés de...
Page 127 - L'ambassadeur d'Angleterre prétendit signer avant celui de France , et les ministres des États-généraux refusèrent de céder le pas à ceux de l'électeur de Brandebourg. Pour couper court à cette difficulté , on convint qu'aucun des ministres médiateurs n'apposeroit sa signature au traité , et qu'on se borneroit à les nommer dans le préambule. Douglas consentit à ce que l'ambassadeur de France fût nommé le premier dans les deux expéditions du traité. ' Cette déclaration se trouve...
Page 349 - Le sixième article traite de la réclamation n...iair.i;on.in du duc de Courlande. Ce prince et sa famille seront conduits à Riga dans l'espace de six semaines , à dater du 5 avril ; de là ce prince sera conduit , dans le délai de quinze jours ', à dater de la signature du traité, d'une manière convenable à sa dignité, sur les frontières de la Courlande; et tous ses biens meubles, et ceux de ses sujets, qui n'ont pas été vendus, avec tous les papiers et documens, seront rapportés à...
Page 54 - Casan et d'Astracan , auquel, disoient-ils, ce prince attachoit une plus grande importance qu'à la possession des châteaux qu'il étoit question de céder. Le nonce leur expliqua alors la doctrine de la cour de Rome , d'après laquelle il n'existoit qu'un seul empereur chrétien auquel le pape avoit confirmé ce titre ; il leur dit que si leur maître désiroit être revêtu d'une dignité légitime , il falloit qu'il en traitât avec le souverain pontife , ainsi qu'avoient coutume de faire les...
Page 137 - Le but de cette alliance est , d'après les art. l et 2 , le maintien de la liberté du commerce et de la navigation dans la mer Baltique...
Page 9 - ... jamais pu atteindre. Son influence ne se borna pas à cette partie de l'Europe ; elle s'étendit sur tout le continent , et aujourd'hui ses avis sont écoutés avec déférence à Madrid comme à Stockholm , à Berlin', à Vienne et à Constantinople. La navigation du Sund et de la mer Baltique fut le premier objet qui brouilla les puissances du nord ; mais bientôt la Livonie devint la principale pomme de discorde entre elles. La situation avantageuse de cette province, et la fertilité de son...

Bibliographic information