Histoire curieuse et pittoresque des sorcier, devins, magiciens, astrologues, voyants, revenants, âmes en peine, vampires, spectres, fantômes, apparitions, visions, gnomes, lutins, esprits malis [!] sorts jetés, exorcismes, etc. ... depuis l'antiquité jusqu'à nos jours

Front Cover
Chez tous les libraires marchands de nouveautés, 1846 - Occultism - 312 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 121 - Tous les plus grands personnages sont alarmés , et croient fermement que le ciel , bien occupé de leur perte , en donne des avertissements par cette comète. On dit que le cardinal Mazarin étant désespéré des médecins, ses courtisans crurent qu'il fallait honorer son agonie d'un prodige, et lui dirent qu'il paraissait une grande comète qui leur faisait peur. Il eut la force de se moquer d'eux, et il leur dit plaisamment que la comète lui faisait trop d'honneur.
Page 116 - Zodiaque, savoir (AL le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons), l'homme a ces choses depuis la tête, c'est-à-dire depuis le Bélier, jusqu'aux pieds, qui répondent aux Poissons (2).
Page 181 - Je mêlais ma frayeur à celle dont la face de l'horizon paraissait agitée, quand, au clair de la lune, je vis sortir du fond d'une caverne un grand et vénérable vieillard vêtu de blanc, le visage basané, les sourcils touffus et relevés, l'œil effrayant, la barbe renversée par-dessus les épaules. Il avait sur la tête un chapeau de verveine et, sur le dos, une ceinture tissue de fougères de mai, faite en tresses.
Page 240 - J.-C., je te commande, de la part du grand Dieu, que tu aies à sortir d'ici, et que tu aies à fondre et confondre devant Dieu et devant moi, comme fond la rosée devant le soleil. Très-glorieuse Vierge Marie et...
Page 183 - Zoroastre, prince des Bactriens'. Depuis près d'un siècle que je disparus d'entre les hommes, je me conserve ici par le moyen de l'or potable, dans une santé, qu'aucune maladie n'a jamais interrompue. De vingt ans en vingt ans, j'avale une prise de cette médecine universelle, qui me rajeunit, restituant à mon corps ce qu'il a perdu de ses forces.
Page 120 - L'astrologue répondit qu'il n'en savait rien. — Je suis donc plus habile que toi, répondit le roi; car je sais que ta les passeras dans la Tour de Londres. Il l'y fit conduire en même temps. Il est vrai que c'était une mauvaise raison. Un astrologue regardant au visage Jean Galeas, duc de Milan, lui dit : — Seigneur, arrangez vos affaires , car vous ne pouvez vivre longtemps. — Comment le sais-tu? lui demanda le duc. — Par la connaissance des astres. — Et loi, combien dois-tu vivre?
Page 72 - UN DE SES AMIS. Je vais te confier, cher ami, un secret affreux que je ne puis dire qu'à toi. La noce de mademoiselle de Vildac avec le jeune Sainville s'est faite hier; comme voisin, j'ai été obligé de m'y trouver. Tu connais M. de Vildac; il a une physionomie sinistre dont je me suis toujours défié. Je...
Page 239 - Le château de Belle-Garde pour les chevaux. Prenez du sel sur une assiette ; puis, ayant le dos tourné au lever du soleil et les animaux devant vous, prononcez . la...
Page 82 - C'était son même son de voix : il ne me parut ni gai , ni triste, mais dans une situation calme et tranquille ; il me pria, quand son frère serait revenu, de lui dire certaines choses pour dire à son père et à sa mère; il me pria de dire les sept psaumes qu'il avait eus en pénitence le dimanche précédent, qu'il n'avait pas encore récités...
Page 183 - Au reste tu m'es bien obligé, puisque entre tous les mortels je t'ai choisi pour assister à des mystères que je ne célèbre qu'une fois en vingt ans. C'est par mes charmes que sont envoyées, quand il me plaît, les stérilités ou les abondances.

Bibliographic information