Histoire d'une maison

Front Cover
J. Hetzel, 1875 - Architecture domestique - 260 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Ainsi entrerons-nous dans cette salle à manger, non dans l'axe, mais latéralement, ce qui est plus commode; car vous savez que, lorsqu'on se dirige vers la table ou qu'on sort de dîner, les messieurs offrent le bras aux dames. Il est donc bon qu'en sortant ou en entrant, on n'ait pas un obstacle qui puisse entraver la marche de ces couples.
Page 149 - Combien est-il d'honorables bourgeois qui, s'ils ont à faire bâtir une maison, se préoccupent d'abord d'élever un chalet ou une villa italienne ou un cottage anglais, suivant leur fantaisie du moment, sans trop savoir si, dans cette boîte, ils vivront commodément. Aussi...
Page 148 - Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement Et les mots pour le dire arrivent aisément, et voilà pourquoi elle doit mourir.
Page 23 - Pour donner du jour dans cet espace, nous vitrerons une partie haute de la cloison qui clôt l'antichambre. Ces doubles portes feront que Madame sera plus retirée dans son appartement et n'entendra pas le bruit des allants et des venants. De plus, cette seconde antichambre privée nous permettra d'établir une communication directe avec l'appartement de Monsieur, que nous placerons du côté de la belle orientation, c'est-àdire au-dessus de la salle de billard.
Page 106 - Paraître est la grosse affaire, et tel petit bourgeois retiré qui se fait bâtir une maison de campagne, veut avoir ses tourelles régulièrement disposées aux angles d'un bâtiment symétrique, mais dans lequel il est fort mal logé, et entend-il qu'on appellera cette bâtisse incommode....
Page 105 - Ou bien vous disposez ces services en plan, suivant leur importance, leur place relative et les rapports à établir entre eux, et vous élevez la boîte en raison de ces services sans vous préoccuper d'obtenir un aspect symétrique.
Page 17 - Il est tout simple de mettre la cuisine à proximité de la salie à manger. Mais la cuisine est un service incommode. Quand on n'est pas à table, il ne faut ni sentir l'odeur des mets, ni entendre le bruit des personnes affectées à ce service. La cuisine doit donc être, d'une part, non loin dela salle à manger, d'autre part, assez éloignée de l'habitation pour qu'on n'ait point à en soupconner 'existence.
Page 23 - V, \V, water-closcts. vestibule. Au-dessus du salon, nous disposerons la chambre de la maîtresse du logis ; mais comme cette chambre serait trop vaste, nous profiterons de l'espace qui nous est donné, pour établir une deuxième cloison, ce qui donnera doubles portes et un bel espace pour placer des armoires dont les dames n'ont jamais de trop.
Page 116 - France à juger tout, et les choses d'art par-dessus tout, avec ce qu'on appelle : le sentiment. Cela est commode pour une certaine quantité de personnes qui se mêlent de parler sur les choses d'art sans avoir jamais tenu ni un compas, ni un crayon, ni un ébauchoir ou un pinceau, et les gens...
Page 22 - A vestibule B salon C salle à manger D salle de billard E cabinet de Monsieur F descente-serre G office H cuisine I desserte Kl. fournil, laverie...

Bibliographic information