Histoire de Boussuet: évêque de meaux, Volume 3

Front Cover
Outhenin-Chalandre, impr., 1846
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 77 - J, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, « et du Fils, et du Saint-Esprit, et leur apprenant à garder tout ce * que je vous ai commandé. Et voilà, je suis avec vous tous les jours
Page 59 - Protestants , l'ouvrage de la réunion seroit achevé dans ses parties les plus difficiles et les plus essentielles, en sorte qu'il ne faudroit à des personnes bien disposées , que trèspeu de temps pour le conclure.
Page 89 - Journal des savants, qui faisoit alors autorité, loua également l'auteur comme un homme connu dans le monde par ses savantes critiques. Ce fut en s'appuyant sur tant d'approbations et d'éloges , que l'éditeur, dans son...
Page 186 - C'est un Père de l'Église, par la parole et l'instruction ; c'est le modèle et le vengeur de la morale chrétienne, par la sainte austérité de ses mœurs. Né dans une condition ordinaire, il se place sans effort et sans orgueil à côté de tous les grands de la terre ; appelé à la cour des rois, il obtient l'estime et le respect de celui qui était le plus roi entre les rois.
Page 56 - ... temps plus qu'en un autre, plus clairement, plus distinctement, plus universellement. Il suffit, pour établir la succession et la perpétuité de la foi d'un livre saint, comme de toute autre vérité, qu'elle soit toujours reconnue ; qu'elle le soit dans le plus grand nombre sans comparaison ; qu'elle le soit dans les...
Page 216 - Après plus d'un siècle de contestations avec messieurs de la religion prétendue réformée, les matières dont ils ont fait le sujet de leur rupture doivent être éclaircies , et les esprits disposés à concevoir les sentiments de l'Eglise catholique.
Page 12 - ... et de discipline, l'Eglise romaine ne se relâchera jamais d'aucun point de la doctrine définie, ni en particulier de celle qui l'a été par le concile de Trente.
Page 59 - J'ai, Monsieur, de ce saint homme, » écrivoit Bossuct, la même opinion que vous en avez; » et j'avoue, selon les termes de votre lettre, que de » tous ceux qui seront le mieux disposés à s'expliquer » de leur chef, aucun n'a proposé une manière où il y » ait autant d'avances qu'on en peut remarquer dans » ce qu'il m'a écrit. » Cela, Monsieur, est si véritable, que j'ai cru de» voir assurer ce docte abbé , dans la réponse que je » lui os, il ya déjà plusieurs années, par M.
Page 37 - Il est convenable que les prélats soient autorisés des nations , et même que les prélats se partagent et délibèrent par nation, afin que chaque nation faisant convenir ceux de son corps et communiquant avec les autres , on prépare le chemin à l'accord général de toute l'assemblée. C'est ainsi qu'on en usa à Constance, et je me suis étonné plusieurs fois de ce que l'Empereur et la France ne tâchèrent pas d'obliger les papes à suivre cet exemple à Trente.
Page 40 - ... consacrés, peuvent témoigner leur foi, ou par leur prédication unanime dans la dispersion de l'Eglise catholique , ou par un jugement exprès dans une assemblée légitime. Dans l'une et l'autre considération, leur autorité est également infaillible, leur doctrine également certaine : dans la première, parce que c'est à ce corps ainsi dispersé à l'extérieur, mais uni par le Saint-Esprit...

Bibliographic information