Histoire de France depuis l'établissement de la monarchie jusqu'au regne de Louis XIV.

Front Cover
Desaint & Saillant, 1763 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 243 - Benoît refufa de voir les miniftres Anglois , & Boniface déclara fans détour , qu'il étoit vrai pape & indubitable ; qu'il n'y en avoit point d'autre , & qu'il ne prétendoit renoncer en aucune façon. Tant de démarches inutiles devoient faire perdre l'efpérance d'amener jamais ni l'un ni l'autre au parti d'une abdication volontaire.
Page 37 - Un afpect riant , une fituation agréable , la douceur du climat, l'urbanité des habitans , & fur^rout , les charmes du beau fexe , font de cette ville un féjour enchanté. Les attraits des dames de Montpellier ont été célébrés dans tous les tems. On prétend même qu'elles lui ont impofé leur nom. ( Mons...
Page 402 - On ne peut cependant l'excufer fur fön exceffive prodigalité , qui , malgré fes immenfes revenus , le rendit infolvable à fa mort ; il fallut recourir à un emprunt pour les frais de fa fépulture : fes meubles furent faifis par une foule de créanciers , & vendus publiquement ; & la duchefle...
Page 23 - Bertrand qui tretous vous aimoit : On doit regretter les faits d'armes Qu'il parfit au tems qu'il vivoit : Dieu ait pitié fur toutes âmes De la fienne ; car bonne tkoit.
Page 28 - ... à quelque distance on avait arrangé un bois d'où l'on vit s'élancer un cerf blanc qui s'avança vers le lit de justice, un lion et un aigle, sortis du même bois, vinrent l'attaquer : à l'instant, douze pucelles l'épée à la main vinrent prendre la défense du lit de justice et du cerf.
Page 392 - VI ordonna en 1407 qu'en cas de minorité du roi , ou lorfqu'il feroit abfent , ou tellement occupé qu'il ne pourroit vaquer aux affaires du gouvernement , elles feroient décidées à la pluralité des voix dans un confeil compofé de la reine , des princes du fang , du connétable , du Chancelier & des gens de fon confeil. Après la mort de ce prince, on expédia quelques lettres au nom du Chancelier & du confeil. Louis XIV, en partant de Paris au mois de février 11678 , pour aller en Lorraine...
Page 472 - C'étoit le nom qu'on donnait aux maifons particulières où les grands alloient jouir d'une liberté •qui leur manquoit dans leurs palais, Ifabelle étoit pour lors en couches d'un enfant qui mourut vingt- quatre heures après fe naiflance.
Page 92 - ... des docteurs en théologie, des grands vicaires, des chapelains, des curés, des chanoines de Paris et...
Page 414 - ... pas certainement plus braves que ne l'étoient les Grecs & les Romains, & nos ancêtres fous les Clovis , les Martels & les Charlemagne. Les hommes deftinés pour combattre avoient feuls le droit de porter l'inftrument...
Page 152 - ... que dire ni que faire , ignore jufqu'aux élémens d'un jeu dont l'acharnement n'a pas même le premier mérite qui doit cara&érifer toute récréation , celui d'infpirer des fentimens de plaifir & de joie à ceux qui s'y livrent avec le moins de ménagement. La maladie du roi ne pouvoir être long- te ms ignorée , quelques précautions qu'on employât pour en dérober la connoiflance au public.

Bibliographic information