Histoire de l'île de la Trinidad sous le gouvernement espagnol, Volume 1

Front Cover
Maisonneuve, 1876 - Spain
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 253 - Ils boivent leur chica, ils s'enivrent; et quand ils sont ivres, ils nous traînent par les cheveux, et nous foulent aux pieds. Ah ! Père, plût à Dieu que ma mère m'eût étouffée en naissant! Tu sais toi-même si nos plaintes sont justes. Ce que je te dis, tu le vois tous les jours. Mais notre plus grand malheur, tu ne saurais le connaître. Il est triste pour la pauvre Indienne de servir son mari comme une esclave, aux champs accablée de...
Page 250 - ... for their living, in all my life, either in the Indies or in Europe, did I never behold a more goodly or better favoured people, or a more manly.
Page 253 - Indienne de servir son mari comme une esclave, aux champs accablée de sueurs, et au logis privée du repos; mais il est affreux de le voir, au bout de vingt ans, prendre une autre femme plus jeune qui n'a point de jugement. Il s'attache à elle. Elle nous frappe; elle frappe nos...
Page 253 - Représente-toi bien, père, les peines qui sont réservées à une Indienne parmi ces Indiens. Ils nous accompagnent dans les champs avec leur arc et leurs flèches ; nous y allons, nous, chargées d'un enfant qui pend à nos mamelles et d'un autre que nous portons dans une corbeille. Ils vont tuer un oiseau ou prendre un poisson ; nous bêchons la terre, nous, et après avoir supporté toute la fatigue de la culture, nous supportons toute celle de la moisson. Ils...
Page 289 - So as both to be revenged of the former wrong, as also considering that to enter Guiana by small boats, to depart 400 or 500 miles from my ships, and to leave a garrison in my back interested in the same enterprise, who also daily expected supplies out of Spain, I should have savoured very much of the ass...
Page 284 - Cumana, won him to be his conductor into Guiana, being allured by those croissants and images of gold which he brought with him to trade, as also by the ancient fame and magnificence of El Dorado ; whereupon Vides sent into Spain for a patent to...
Page 220 - Ce qui nous a paru singulier, c'est que le même air, quoiqu'il ne soit qu'une répétition continuelle des mêmes tons, les occupe, les fait travailler ou danser pendant des heures entières ; il n'entraîne pas ni pour eux, ni même pour les blancs, l'ennui de l'uniformité que doivent causer ces répétitions.
Page 216 - Elles sont trèsfécondes, souvent mères de dix ou douze enfants. Cette propagation vient de l'amour qui les attache fortement à l'homme qu'elles possèdent, mais qui les rejette promptement vers un autre dès que la mort a rompu les nœuds d'un premier ou d'un second hymen.
Page 294 - Juntáronsele también otros soldados viejos, algunos mayorazgos y otra gente noble, y entre ellos un sobrino del Presidente del Real Consejo de Indias, que era el licenciado don Pablo de Lagunas. Finalmente, muchos hombres casados vendieron sus haciendas y oficios, teniéndose por dichosos de que los admitiesen en su comitiva con sus mujeres e hijos, prometiéndose ser mucho más lo que esperaban de lo que, por seguirlo, abandonaban y malbarataban.
Page 249 - Oroonoko riseth thirty foot upright, and then are those islands overflown twenty foot high above the level of the ground, saving some few raised grounds in the middle of them ; and for this cause they are enforced to live in this manner. They never eat of any thing that is set or sown ; and as at home they use neither planting nor other manurance, so when they come abroad they refuse to feed of ought but of that which nature without labour bringeth forth.

Bibliographic information