Histoire de la caricature au moyen âge et sous la renaissance

Front Cover
E. Dentu, 1813 - Art, Medieval - 351 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 8 - A qui pécheurs doivent tous recourir Comblez de foy, sans faincte ne paresse En ceste foy je vueil vivre et mourir.
Page 113 - Parisien, que ce savant et belliqueux » Roy Charles le quint y fit peindre, où sont » représentées au vif les effigies des hommes » de marque de ce temps-là, et qui dansent en » la main de la Mort. Parmy lesquelles peintures » ya, des deux costez du Cimetiere', deux pour» traits, d'un Lion rouge, et d'un Serpent verd ', » illec fait mettre par iceluy Flamel,avec bonne » dotation pour l'entretenement d'iceux.
Page 138 - Le Prince apprendra du premier à être adroit, et de l'autre à être fort. « Ceux qui dédaignent le rôle de Renard n'entendent guère leur métier ; en d'autres termes, un Prince prudent ne peut ni ne doit tenir sa parole, que lorsqu'il le peut sans se faire tort et que les circonstances dans lesquelles il a contracté un engagement subsistent encore.
Page 81 - Entendons l'appel sinistre qu'il adresse à ses démons : Diables d'enfer, horribles et cornus, Gros et menus, aux regards basiliques, Infâmes chiens, qu'êtes vous devenus ? Saillez tout nus, vieux, jeunes et charnus. Bossus, tortus, serpents diaboliques, Aspidiques, rebelles tyranniques ! Vos pratiques de jour en jour perdez.
Page 94 - Notez en l'ecclise de Dieu, Femmes ensemble caquetoyent. Le diable y estoit en ung lieu Escripvant ce qu'elles disoyent. Son rollet plain de poinct en poinct, Tyre aux deus pour le faire croistre : Sa prinse eschappe et ne tient poinct, Au pillier s'en cobby la teste.
Page 233 - Mortain, et parmi les sujets difficiles à expliquer, cite le suivant : « Un individu, dont la chevelure rasée sur le front est collée sur les joues comme celle d'un moine, est assis sur le dos d'un animal monstrueux, le visage tourné vers la queue de sa monture, dans l'attitude de la frayeur ou même de la fuite. Il tient à deux mains, jeté sur son épaule, un sac passablement garni. L'animal est presque entièrement couvert par les habits flottants de son cavalier; on ne distingue que deux...
Page 309 - Rabelais les Songes drolatiques de Pantagruel, où sont contenues plusieurs figures de l'invention de maistre François Rabelais, et dernière œuvre d'icelluy pour la récréation des bons esprits.
Page 83 - Dans la sculpture du x1« siècle, en France, le Diable commence à jouer un rôle important : il apparaît sur les chapiteaux, sur les tympans ; il se trouve mêlé à toutes les scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament, ainsi qu'à toutes les légendes de saints. Alors l'imagination des artistes s'est plu à lui donner les figures les plus étranges et les plus hideuses: tantôt il se présente sous la forme d'un homme monstrueux, souvent pourvu d'ailes et de queue... Pendant la période romane,...
Page 138 - Quand j la faim le presse, il se roule sur la terre rouge et il semble être tout ensanglanté: alors il s'étend dans un lieu découvert, retenant son souffle et tirant la langue, les yeux fermés et rechignant les dents, comme s'il était mort. Les oiseaux viennent tout près de lui sans défiance , et il les dévore. » « Ainsi le démon dévore l'imprudent qui ne se défie pas de ses ruses. Mais les hommes sages qui savent apprécier les moyens qu'il (1) Bara Balhra , fol.
Page 57 - C'est de l'Orient que nous vient la lumière, dit l'archéologue que je cite mot à mot : l'Orient est le berceau de l'humanité ; c'est aussi de l'Orient que sont venus les mages avec les présents dont l'âne était chargé ; c'est du côté de l'Orient que parut l'étoile qui les guida. Saint Bernard, dans le Patrem parit filia, autre pièce du même manuscrit, appelle JésusChrist Oriens in vespere. » La liturgie et le prophète Zacharie viennent également au secours de M. Clément, qui ne...

Bibliographic information