Histoire de la guerre d'Espagne et de Portugal, de 1807 à 1814

Front Cover
J. G. Dentu, 1814 - Peninsular War, 1807-1814 - 404 pages
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Página 266: "Le general Antonio de la Cruz..."

Selected pages

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 17 - Je proteste et déclare que mon décret du 19 mars, par « lequel j'abdique la couronne en faveur de mon fils, est un ••( acte auquel j'ai été forcé pour prévenir de plus grands « malheurs et l'effusion du sang de mes sujets bien aimés.
Page 116 - Le roi d'Espagne veut qu'entre les colonnes » d'Hercule s'élève une troisième colonne qui con...
Page 363 - Il suffira pour arrêter les succès dont l'ennemi s'est applaudi trop vite, pour reprendre avec lui l'attitude convenable à la France, pour attendre et préparer le moment où l'Angleterre ne disposera plus, pour la dévastation des Espagnes, des trésors du Mexique, qu'elle...
Page 33 - Il fut convenu que la rivière de Sizandra formerait la ligne de démarcation des deux armées ; que les Français ne pourraient, dans aucun cas , être considérés comme prisonniers de guerre, et que toute l'artillerie de calibre français, ainsi que les chevaux de la cavalerie, seraient transportés en France.
Page 270 - ... d'un homme certain de ce qu'il avance : « Vous voulez, dit-il, ménager le sang du soldat; vous l'épargnerez bien davantage quand il combattra de jour, sans confusion et sans tumulte, sans craindre qu'une partie de nos gens tire sur l'autre, comme il n'arrive que trop souvent.
Page 364 - ... reprendre avec lui l'attitude convenable à la France, pour attendre et préparer le moment où l'Angleterre ne disposera plus, pour la dévastation des Espagnes, des trésors du Mexique, qu'elle leur arrache et avec lesquels elle alimente son commerce dans les deux Indes, prolonge son monopole en Europe, soutient chez elle son crédit épuisé, stipendie les hommes qu'elle a corrompus et paye ses funestes subsides aux cabinets qu'elle égare.
Page 203 - à être secourue , et qui était prête à faire une » sortie. Le cinquième assaut livré hier dans » le milieu du jour aux ouvrages intérieurs » a été suivi d'un massacre effroyable, avec » peu de perte de notre côté. Le terrible exem...
Page 161 - En lui, l'armée espagnole a perdu son plus bel ornement; son pays, le patriote le plus pur ; et le monde, le plus brave et le plus zélé défenseur de la cause pour laquelle...
Page 328 - Souvenez -vous , mes amis , que «vous êtes les frères des héros de Trafalgar, « et que vous avez devant vous les vaincus de
Page 231 - Le général Girard avait avec lui des troupes d'élite, et il s'est honteusement laissé surprendre par excès de présomption et de confiance Au moment où il était dans la ville aucune garde n'était établie ; les officiers et les soldats étaient dans les maisons -comme en plaine paix.

Bibliographic information