Histoire de la guerre des juifs contre les romains, Volume 1

Front Cover
Chez Jean Leonard fils, 1738 - Jews - 555 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 177 - Lorsqu'ils font quelque voyage , ils . ne portent autre chose que des armes pour se défendre des voleurs. Ils ont dans chaque ville quelqu'un d'eux pour recevoir et loger ceux de leur secte qui y viennent , et leur donner des habits et les autres choses dont ils peuvent avoir besoin.
Page 181 - Ils méprisent les maux de la terre, triomphent des tourments par leur constance, et préfèrent la mort à la vie lorsque le sujet en est honorable. La guerre que nous avons eue contre les Romains a fait voir en mille manières que leur courage est invincible ; ils ont souffert le fer et le feu plutôt que de vouloir dire la moindre parole contre leur législateur, ni manger des viandes qui leur sont défendues, sans qu'au milieu de tant de...
Page 179 - Alors on les reçoit parce qu'on les en juge dignes ; mais avant que de s'asseoir à table avec les autres, ils protestent solennellement d'honorer et de servir Dieu de tout leur cœur, d'observer la justice envers les hommes ; de ne faire jamais volontairement de mal à personne...
Page 177 - Dieu qu'il lui plaife de le fai» re luire fur la terre. Ils vont aprés travailler » chacun à fon ouvrage , felon qu'il leur efl or» donné. A onze heures ils fe raflemblent , ôC » couverts d'un linge , fe lavent le corps dans » l'eau froide ; ils fe retirent enfuite dans leurs » cellules , dont l'entrée n'eft permife à nuls de » ceux qui ne font pas de leur feâe ; & étant » purifiés de la forte , ils vont au réfeftoire com» me eji un faint temple, où lorfqu'ils font af» fis en...
Page 348 - Il n'y a point de plantes que la nature ne la rende capable de porter , ni rien que l'art & le travail de ceux qui l'habitent ne contribuent pour faire qu'un tel avantage ne leur foit pas inutile. L'air y eft fi temperé qu'il eft propre à toutes fortes de fruits.
Page 176 - ... vi» vre tous enfemble comme freres. » Ils ne peuvent fouffrir de s'oindre le corps » avec de l'huile ; mais fi cela arrive à quelqu'un » contre fon gré , ils effuient cette huile com...
Page 178 - ... guérir les maladies, et de la vertu des plantes , des pierres et des métaux. » Ils ne reçoivent pas à l'heure même dans leur communauté ceux qui veulent embrasser leur manière de vivre ; mais ils les font demeurer durant un an au dehors , où ils ont chacun, avec le même régime, une pioche, le linge dont nous avons parlé , et un habit blanc. Ils leur donnent ensuite une nourriture conforme à la leur et leur permettent de se laver comme eux dans...
Page 178 - ... qu'aux fermens des autres. Ils confiderent » même les fermens comme des parjures, parce » qu'ils ne peuvent fe perfuader qu'un homme » ncfoit pas un menteur , lorfqu'il a befoin pour » être cru de prendre Dieu à témoin.
Page 182 - Il ya une forte d'Efleniens qui conviennent » avec les premiers dans l'ufage des mêmes » viandes, des mêmes mœurs & des mêmes loix-, » & n'en font différens qu'en ce qui regarde le » mariage. Car ceux-ci croient que c'eft vouloir » abolir la race des hommes que d'y renoncer , » puifque fi chacun embraffoit ce fentiment, on » la ve/roitbientôt éteinte. Ils s'yconduifentnéan...
Page 176 - ils ne laiflent pas néanmoins de recevoir les » jeunes enfans qu'on leur donne pour les invrruià re , & de les élever dans la vertu avec autant » de foin & de charité que s'ils en étoient les...

Bibliographic information