Histoire des Suisses, Volume 6

Front Cover
1797
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 346 - Turgot était convaincu que la nature a mis dans le cœur de tous les hommes les...
Page 188 - Bourgongne , et de ees sugets du duc, à qui il escrivoit cousin. Vaillant chevalier estoit, et bien renommé, et aymé entre les gens-d'armes de Bourgongne, et fit en son temps de grands services au duc, et à ses païs. Mais, pour revenir à la question et au debat des deux chevaliers...
Page 176 - Gérard d'Estavayé, et parvint à obtenir ses faveurs; on ignore si ce fut avec ou sans son consentement. Gérard apprit son outrage; mais ne voulant pas rendre son déshonneur public, ou n'étant pas disposé à chasser de son lit une riche héritière , il garda le silence et nourrie son ressentiment au fond de son cœur.
Page 12 - ... telles on voyoit s'avancer les nombreufes Phalanges des Grecs qui marchoient au combat. Elles avoient chacune à leur tête leurs Chefs qu'elles fuivoient dans un profond filence, pour entendre & pour exécuter leurs ordres plus prompteincnt.
Page 188 - C'estoit, dit Olivier de la Marche, un vaillant chevalier et bien renommé, et aymé entre les gens- d'armes de Bourgougne, et fist en son temps de grands services au duc et à ses pays. » II était, ajoute le même auteur, parent des plus grands seigneurs de Bourgogne, et un de ceux à qui le duc écrivait : mon cousin.
Page 181 - Vous, les amis de ma jeu33 nesse , vous , les compagnons de mes „ exploits, vous qui m'avez fréquenté ou qui „ avez passé vos jours avec moi , à la cour...
Page 46 - Thurn -Gestelenbourg (113), petit-fils de celui qui, deux ans après la bataille de Morgarten , promit à Léopold I un secours de...
Page 129 - Ainsi le crigur proclamera dans le marché qu'on le „ mette en liberté ; autrement aucun des auteurs de „ cette action ne rentrera dans notre ville, ou ils seront jugés ". Reg.
Page 190 - Philippe de Vienne épousa Henriette, fille "unique de cet infortuné seigneur. Ibid. 44. Je sais que la branche de la maison de Granson qui passa en Angleterre y fleurit dans l'église et parmi la noblesse.
Page 186 - II faut qu'un incendie l'eut entièrement consumée vers cette époque, On le voit par la confirmation des franchises , que les nobles , bourgeois et habitans obtiennent du comte Ame.

Bibliographic information