Histoire des deux restaurations, jusqu'à l'avènement de Louis Philippe

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 418 - ... de la révolution , tiré de l'obscurité et protégé l'autre contre la haine de la nation. Le Sénat se fonde sur les articles de la Constitution pour la renverser; il ne rougit pas de faire des reproches à l'empereur, sans remarquer que, comme premier corps de l'État, il a pris part à tous les événements.
Page 96 - Citoyen premier consul , soyez bien assuré que le sénat vous parle ici au nom de tous les citoyens : tous vous admirent et vous aiment; mais il n'en est aucun qui ne songe souvent avec anxiété à ce que deviendrait le vaisseau de la République s'il avait le malheur de perdre son pilote -avant d'avoir été fixé sur des ancres inébranlables. Dans les villes, dans les campagnes, si vous pouviez interroger tous les Français l'un après l'autre, il n'y en a aucun qui ne vous dît, ainsi que nous...
Page 205 - France soit grande , forte et heureuse, parce que la puissance grande et forte est une des bases fondamentales de l'édifice social. Ils désirent que la France soit heureuse , que le commerce français renaisse , que les arts , ces bienfaits de la paix , refleurissent , parce qu'un grand peuple ne saurait être tranquille qu'autant qu'il est heureux. Les puissances confirment à l'empire français une étendue de territoire que n'a jamais connue...
Page 297 - Couronne, le baron de la Bouillerie et le trésor. Ne quittez pas mon fils, et rappelez-vous que je préférerais le savoir dans la Seine plutôt que dans les mains des ennemis de la France. Le sort d'Astyanax, prisonnier des Grecs, m'a toujours paru le sort le plus malheureux de l'histoire.
Page 366 - ... porté aucune atteinte à la dette publique ; 4° que les ventes des domaines nationaux seront irrévocablement maintenues ; 5° qu'aucun Français ne pourra être recherché pour les opinions politiques qu'il a pu émettre; 6...
Page 361 - Tous reçurent pour mot d'ordre d'annoncer que la cocarde blanche avait été arborée par la population de Paris, et que les armées alliées avaient été accueillies aux cris mille fois répétés de Vive le roi! vivent les Bourbons ! Cette prise de possession de tous les instruments de la publicité politique fut accomplie dans la nuit.
Page 377 - Français dégagés envers lui de tous leurs liens civils et militaires; « Vu l'arrêté du gouvernement provisoire du même jour, par lequel le Corps Législatif est invité à participer à cette importante opération ; « Considérant que Napoléon Bonaparte a violé le pacte constitutionnel ; « Le Corps Législatif, adhérant à l'acte du Sénat, « Reconnaît et déclare la déchéance de Napoléon Bonaparte et des membres de sa famille.
Page 196 - Si l'ennemi persiste dans son refus, eh bien ! » nous combattrons pour la patrie entre les tombeaux » de nos pères et les berceaux de nos enfants...
Page 252 - ... tous les citoyens français sont non-seulement autorisés à courir aux armes, mais requis de le faire; de sonner le tocsin aussitôt qu'ils entendront le canon de nos troupes s'approcher d'eux ; de se rassembler, de fouiller les bois, de couper les ponts, d'intercepter les routes , et de tomber sur les flancs et sur les derrières de l'ennemi ; 2°...

Bibliographic information