Histoire des guerres d'Italia, tr. [by - Favre, revised by - Georgeon].

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 140 - Guicchardin , un fpeftacle bien digne d'attention que le contraire du roi de France & du pape dans cette occafion : Louis , dans un âge encore plein de vigueur , nourri dès l'enfance dans le tumulte des armes, fembloit...
Page 213 - Cette république est divisée en treize parties, qu'ils appellent Cantons, dont chacun a ses magistrats, ses lois et ses coutumes particulières. Tous les ans, ou plus souvent si les affaires de la république l'exigent, les députés des Cantons s'assemblent, tantôt dans un lieu tantôt dans un autre, pour délibérer de la paix, de la guerre, des alliances et des propositions des puissances qui demandent que la nation permette par un décret public de lever des soldats dans la Suisse, ou souffre...
Page 213 - ... dans un autre, pour délibérer de la paix, de la guerre, des alliances et des propositions des puissances qui demandent que la nation permette par un décret public de lever des soldats dans la Suisse, ou souffre que les particuliers s'enrôlent volontairement. Ces assemblées sont appelées diètes comme en Allemagne. Quand ces peuples ont accordé des soldats par un décret, les Cantons eux-mêmes leur choisissent un capitaine général, auquel on donne une commission et des drapeaux au nom...
Page 37 - Livre que l'on couler voit à Spire , & qui contenoit toutes les injures faites par les Rois de France aux Empereurs , à l'Empire & à la Nation Germanique. Le Cardinal de Rouen alla le trouver à Trente le 13 de Juin, & lui promit de la part du Roy cinq cens Lances.
Page 213 - ... et ses coutumes particulières. Tous les ans, ou plus souvent si les affaires de la république l'exigent, les députés des Cantons s'assemblent, tantôt dans un lieu tantôt dans un autre, pour délibérer de la paix, de la guerre, des alliances et des propositions des puissances qui demandent que la nation permette par un décret public de lever des soldats dans la Suisse, ou souffre que les particuliers s'enrôlent volontairement. Ces assemblées sont appelées diètes comme en Allemagne....
Page 214 - Un courage indomptable, joint à une discipline admirable, a non-seulement garanti leur pays de l'invasion des princes, mais leur a encore acquis beaucoup de réputation au dehors dans l'art militaire. Cette intrépidité aurait fait plus d'honneur à ces peuples s'ils l'avaient employée à s'agrandir au lieu de la vendre à l'ambition des princes, et s'ils s'étaient proposé un objet plus noble que l'argent ; mais ils se sont tellement laissé corrompre par l'avarice qu'ils ont manqué l'occasion...
Page 497 - Tour , elle ctoit .Fille de Jean de la Tour, Comte d'Auvergne & de Boulogne, & de Jeanne de Bourbon, Fille de Jean de Bour•lion Comte de Vendôme , Trifayeul de Henri IV.
Page 213 - Ce peuple fauvage & greffier, s'efl rendu redoutable par une grande union de tous fes membres & par la gloire des armes. Un courage indomptable, joint à une difcipline admirable, a non feulement garanti leur pays de l'iavafion des Princes, mais leur ( a ) L'italien dit Bric* , Baudran place cette Montagne entre le Valois & le Mipage 4îô".
Page 5 - ... et l'obstacle que les Vénitiens avaient apporté à l'exécution de ce dessein en s'emparant des terres de l'Eglise, il était convenu qu'on prendrait les armes contre ces républicains pour les obliger à rendre les villes et les terres qu'ils détenaient à chacun des confédérés, savoir : Faënza, Rimini...
Page 316 - Jules se serait rendu digne d'une gloire immortelle s'il eût porté toute autre couronne que la tiare ou s'il se fût appliqué à faire respecter l'autorité spirituelle de l'Eglise par des moyens de paix avec toute l'ardeur qu'il montra pour étendre sa puissance temporelle par les armes. Cependant aucun de ses prédécesseurs ne reçut tant d'éloges, surtout de...

Bibliographic information