Histoire des institutions de Moïse et du peuple Hébreu

Front Cover
Ponthieu, 1828 - 457 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 35 - de vengeance ait dominé dans sa conception? ne doit-on pas plutôt y reconnaître le pendant de ce fameux principe moral de l'antiquité, « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fît? » rendu en ces termes : « Crains qu'on ne te fasse ce que tu ferais de mal à autrui. » La vengeance est déréglée de sa nature ; elle va toujours
Page 83 - ses discours les flattaient d'autant plus qu'il prononçait des anathèmes contre les riches. « Sachez, leur criait-il, qu'il est plus aisé à un chameau de passer par le trou d'une aiguille, qu'à un riche d'entrer dans le royaume des cieux
Page 269 - celles de l'orateur chrétien, quand il nous fait voir, comme enseveli dans son triomphe , cet homme qui portait la gloire de sa nation jusqu'aux extrémités de la terre ; qui couvrait son camp du bouclier et forçait celui de ses ennemis avec l'épée ; qui donnait à des rois ligués contre lui des déplaisirs mortels,
Page 83 - qui n'étaient frappés que de leur sens naturel, jugeaient criminelles. « Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre, je ne suis pas venu y apporter la paix, mais
Page 378 - qu'elle n'en nourrit. Elle ne manque pas aux hommes, tandis que les hommes insensés se manquent à eux-mêmes en la négligeant; ils ont devant eux des terrains immenses qui sont vides et incultes, et ils renversent le genre humain ' pour un coin de cette terre si négligée
Page 269 - ce funeste accident, toutes les villes de Judée furent émues ; des ruisseaux de larmes coulèrent des yeux de tous leurs habitans ; ils furent quelque temps muets, saisis, immobiles. Un effort de douleur rompant enfin ce long et morne
Page 164 - Qu'en vertu de la loi donnée par Moïse aux enfans disraël, ceux-ci sont obligés de regarder comme leurs frères les individus des nations qui reconnaissent Dieu créateur du ciel et de la terre, et parmi lesquelles ils jouissent des avantages de la société civile, ou seulement d'une bienveillante hospitalité.
Page 373 - de la dissolution elle songeait à l'éternité du mariage, au lieu que celle des Maldives semble se jouer également du mariage et de la répudiation. » Mahomet alla plus loin : il permit de prendre deux fois la femme qu'on avait répudiée ; mais à la troisième fois il fallait qu'elle eût
Page 420 - mittere sed gladium. Veni enim separare hominem adversus patrem suum , et filiam adversus matrem suam, et nurum adversus socrum suam : et inimici hominis, domestici ejus. Qui amat patrem aut matrem plus quam me, non est me dignus : et qui
Page 399 - Les noms qui donnent aux hommes l'idée d'une chose qui semble ne devoir pas périr sont très-propres à inspirer à chaque famille le désir de perpétuer sa durée. Il ya des peuples chez lesquels les noms distinguent les familles; il y en a où ils ne distinguent que les personnes, ce qui n'est pas si bien

Bibliographic information