Histoire des ordes militaires ou des chevaliers: des milices seculieres & regulieres de l'un & de l'autre Sexe, qui ont été établies jusques à present ... Nouvelle edition tirée de l'Abbé Giustiniani ...

Front Cover
Pierre Brunel, 1721 - Military religious orders
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 46 - ... qu'après avoir rompu le premier éclat contre' mon casque, il rompit le second contre la tassette , qui glissa jusque dans la fente des chausses, par où elle entra dans mon ventre, et s'arrêta dans le grand os qui joint la hanche et les reins, et la lance se rompit pour la deuxième fois, et m'en demeura un tronçon plus long que le bras attaché à l'os de la cuisse qui me sortoit du ventre. Je rompis ma lance dans sa salade, et, bien que je me sentisse mortellement blessé, j'achevai ma...
Page 164 - ... les filles de l'autre. On a un esclave des plus forts et des plus robustes pour dix écus ; ce qui fait que les marchands d'Egypte en enlèvent tous les ans un très - grand nombre. La monnoie la plus basse de ce royaume , vaut un double de France ; c'est un petit morceau de fer de la figure d'une croix de saint Antoine.
Page 132 - Angleterre 6c en Ecofle, à la charge de faire tenir par chacun an à la Grande Commanderie de Boigny trente marcs fterlins d'argent. Le Roi Charles V. furnommé le Sage, ayant pourvu de la Grande Maîtrife l'an 107, Jacques de Bègues , ce Grand-Maître donna à Frère Dominique de Saint Roi...
Page 172 - Quoiqu'il en foit , il pafle pour certain que fi l'inftitution de cet Ordre ne s'eft pas faite fous l'un des Rois de la première race, félon que le témoignent quantité de médailles qui ont été frapées à cette occafion , du moins il eft'fort ancien , & le premier qui ait été établi en France. Les Chevaliers de cet Ordre portoient au bas d'un ruban noir une Croix d'or anglée, émaillée d'argent & chargée d'une colombe , I7« HISTOIRE lombe.qui tenoit par le bec une phiole, reçue par...
Page 156 - Laissez les aller, et la dernière parole dite, il jettera le gand au milieu des lices, alors part à pied ou monte à cheval qui voudra ; car en gages de querelle, se il n'est emprins, face...
Page 163 - Abyflîn marquoit , n'étoit pas foûtenable; c'en -pourquoi il s'eft contenté d'en mettre feulement deux cens cinquante, quoique cet Abyflin , qui fe contredit en plufieurs endroits , en ait marqué deux mille fept cens. Mais comme dans un autre endroit il n'en marque que dix-fept cens , & dans un autre deux mille cinq cens , quel fond peut-on faire fur un tel témoignage ? feroit-il poflible que tant d'Abbayes fi confiderables ayent été ruinées depuis environ fix vingts ans que cet Abyflin...
Page 132 - Hôpitaux, ils euflene à donner main forte à ces Chevaliers , & à contraindre l'es Lépreux de fe retirer chez eux avec leurs biens meubles & immeubles. Alexandre IV. par une Bulle de Tan iiff.
Page 101 - François, fuivoit l'utage de France , où l'on ne commençoit à compter les années qu'à Pâques ; & ainfi la Ville de Jerufalem ayant été prife le 17. Juillet 1099. ces Statuts , quoique datez du i . Janvier de la même annnée , étoient néanmoins pofterieurs de près de fix mois à la prife de Jerufalem.
Page 105 - Sepulchre s'opoferent à cette union, & l'on ne fongea plus à leur fupreflîon , l'Ordre de Notre Dame de Bethléem n'ayant pas fubfifté. Mais l'an 1484. le Pape Innocent VIII. les unit derechef & les incorpora à l'Ordre des Chevaliers de St. Jean de Jerufalem ou de Rhodes , comme on les nommoit pour- lors , parce qu'ils pofledoient encore cette place dont ils avoient pris le nom ; & par la même Bulle le Pape unit à cet Ordre celui des Chevaliers de Sf.
Page 198 - S'il arrive que (Quelqu'un de la So„ ciété fe marie pendant qu'elle fubfifte , tous „ les Membres de la Société lont obligez de „ porter le jour des noces un habit d'écarlate , „ & le Marié un habit de foie pendant trois „ jours , fur peine de vingt-cinq ducats d'a

Bibliographic information