Histoire naturelle des oiseaux, Volume 18

Front Cover
De l'imprimerie royale, 1785 - Birds
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Popular passages

Page 121 - ... qu'elle couvre de fable , & dont la chaleur de l'air fait une efpece de fourneau. Enfin , lorfqu'ils ont la force de fecouer la coque & d'ouvrir le fable pour en fortir , elle fe perche fur les arbres voifins...
Page i - Voici le plus gros des oiseaux d'eau, sans même en excepter le cygne; et, quoique moins grand que le pélican ou le flammant, il a le corps bien plus épais, le cou et les jambes moins alongés et mieux proportionnés.
Page 121 - ... de fourneau. Enfin , lorfqu'ils ont la force de fecouer la coque & d'ouvrir le fable pour en fortir , elle fe perche fur les arbres voifins , elle fait plufieurs fois le tour du nid , en criant de toute fa force ; & les Petits...
Page 72 - ... vers la côte , de façon à les prendre avec la -main, parce que ces oiseaux ne peuvent ni courir ni voler. On s'en nourrit durant les mois de février et de mars, du moins à l'embouchure de...
Page 121 - Ils font auffi bons que les meilleurs pigeons. Les Efpagnols mangent fouvent , dans le même plat , la chair des petits & le jaune de l'œuf. Mais ce qui fuit , mérite beaucoup plus d'admiration. La...
Page 82 - ... chaque femelle fait deux œufs gros comme des œufs d'oie : ils font leurs nids dans des broussailles , grattant dans le sable et y faisant un trou où ils se fourrent si bien , qu'en passant le long d'eux on ne les aperçoit qu'avec peine ; ils mordent bien fort quand ils sont près d'une personne qui n'y prend pas garde ; ils sont tachetés de noir et de blanc. ( Recueil des voyages...
Page 71 - Groenland a la groflêur d'un canard , le dos noir & le ventre blanc ; cette efpèce fe tient en troupes bien avant fur la mer , & n'approche des terres que dans les grands froids ; mais alors il en...
Page 84 - ... n'étoient pas bons à manger. ( Premier voyage des hollandais aux Indes orientales , dans le Recueil des voyages qui ont servi à l'établissement de la compagnie, tom.
Page 55 - ... remarquable n'est guère plus gros qu'une bonne aveline ; cependant elle étend une queue d'un joli plumage , et qui forme les trois quarts d'un demi-cercle , au moins de quatre ou cinq pouces de rayon. En général , aucune partie de la Nouvelle-Zélande ne contient autant d'oiseaux que la baie Dusky. Outre ceux dont on vient de parler, nous y avons trouvé des cormorans, des pies...
Page 94 - ... cet oiseau ressemblait au canard, excepté par sa grosseur et l'extrême brièveté de ses ailes. Il avait un plumage gris et un petit nombre de plumes blanches, le bec et les pieds jaunes , et deux grandes bosses calleuses nues , de la même couleur, à la jointure de chaque aile : nos matelots l'appelèrent cheval de. course , à cause de sa vitesse ; mais aux îles Falkland , les Anglais lui ont donné le nom du canard lourdaud: de grosses mouettes faisaient leurs nids dans des herbes sèches...

Bibliographic information