Histoire politique et littéraire de la presse en France: avec une introduction historique sur les origines du journal et la bibliographie générale des journaux depuis leur origine, Volume 1

Front Cover
Poulet-Malassis et De Broise, 1859 - French newspapers
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 96 - CAR TEL EST NOTRE PLAISIR. Et afin que ce soit chose ferme et stable à toujours, Nous avons fait mettre notre scel à ces présentes : sauf en autres choses notre droit et l'autrui en toutes. — DONNÉ à Paris, au mois de février l'an de grâce 1635
Page 34 - Le devoir du nouvelliste est de dire : II ya un tel livre qui court, et qui est imprimé chez Cramoisy, en tel caractère ; il est bien relié, et en beau papier ; il se vend tant. Il doit savoir jusques à l'enseigne du libraire qui le débite. Sa folie est de vouloir faire le critique.
Page 387 - Ris même, les Jeux, les Grâces et leur mère, Et tous les dieux enfants d'Homère, Résolus de venger leur père, Jettent déjà sur vous de dangereux regards. Perrault, craignez enfin quelque triste aventure ! Comment soutiendrez-vous un choc si violent ? Il est vrai, Visé vous assure Que vous avez pour vous Mercure
Page 208 - éclate, comme une dissonnance terrible, ce cri échappé du fond des entrailles du peuple : « Les grands ne sont grands que parce que nous les portons sur nos épaules; nous n'avons qu'à les secouer pour en joncher la terre.
Page 317 - tient être une merveille; La Cassandre de Bois-Robert Le Néron de monsieur Gilbert... N'eurent une vogue si grande, Tant la pièce semble friande A plusieurs tant sages que fous. Pour moi, j'y portai trente sous ; Mais, oyant leurs fines paroles, J'en ris pour plus de dix pistoles.
Page 450 - Celle qui, malgré ce titre, en osera lire une seule page, est une fille perdue ;. mais qu'elle n'impute point sa perte à ce livre : le mal était fait d'avance; puisqu'elle a commencé, qu'elle achève de
Page 316 - Ont été si fort visités Par gens de toutes qualités, Qu'on n'en vit jamais tant ensemble Que ces jours passés, ce me semble, Dans l'hôtel du Petit-Bourbon Pour un sujet mauvais ou bon. Ce n'est qu'un sujet chimérique, Mais si bouffon et si comique Que jamais les pièces du Ryer,
Page 407 - banqueroutiers parfaits, Vivre du revenu des crimes qu'ils ont faits ? Pour un à qui l'on fait ces injures atroces, Plus de dix, à Paris, ont deux ou trois carrosses. Qu'un homme ait de bien clair jusqu'à cent mille écus, On lui prête sans peine un million et plus ; Chacun, ouvrant sa bourse à
Page 399 - banqueroutiers parfaits, Vivre du revenu des crimes qu'ils ont faits ? Pour un à qui l'on fait ces injures atroces, Plus de dix, à Paris, ont deux ou trois carrosses. Qu*un homme ait de bien clair jusqu'à cent mille écus, On lui prête sans peine un million et plus ; Chacun, ouvrant sa bourse à
Page 40 - Et si vous lui dites que ce bruit est faux et qu'il ne se confirme point, il ne vous écoute pas. Il ajoute qu'un tel général a été tué, et, bien qu'il soit vrai qu'il n'a reçu qu'une légère blessure et que vous l'en

Bibliographic information